Le fils kidnappé de l'ex-PM pakistanais Gilani libéré en Afghanistan

Ali Haider Gilani est le fils de l'ancien... (PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER)

Agrandir

Ali Haider Gilani est le fils de l'ancien premier ministre Yusaf Raza Gilani, au pouvoir de 2008 jusqu'à sa destitution en 2012.

PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
KABOUL

Le fils d'un ancien premier ministre pakistanais a été libéré lors d'une opération antiterroriste américano-afghane en Afghanistan, a indiqué l'OTAN mardi, trois ans après son enlèvement en pleine campagne électorale au Pakistan.

«Il a été libéré (...) par des forces spéciales américaines et des commandos afghans, lors d'un raid conjoint» mené dans la province de Paktika en raison «d'activités terroristes», ont précisé les représentants de l'OTAN à Kaboul. Quatre hommes parmi le groupe qui détenait l'otage ont été tués, selon la même source.

Ali Haider Gilani, 30 ans, fils de l'ancien chef du gouvernement Yousaf Raza Gilani a été «repéré» lors de l'opération menée contre une cellule liée à Al-Qaïda dans l'est de l'Afghanistan, a de son côté indiqué la présidence afghane dans un communiqué.

Le jeune homme se trouve à présent à l'ambassade pakistanaise à Kaboul. Son retour au Pakistan est en train d'être organisé, une fois qu'il aura subi un contrôle médical, a indiqué le ministère pakistanais des Affaires étrangères, sans autre précision.

Ali Haider Gilani est le fils de l'ancien premier ministre Yusaf Raza Gilani, au pouvoir de 2008 jusqu'à sa destitution en 2012.

L'ex-chef du gouvernement a publiquement confirmé la nouvelle devant une foule enthousiaste lors d'un rassemblement politique mardi dans le nord du Pakistan.

«Ce rassemblement m'a porté chance. Alors que je montais dans l'hélicoptère (pour venir), j'ai appris que mon fils (...) avait été retrouvé», a-t-il déclaré à la tribune.

Des centaines de proches et de partisans de son parti, le PPP, se sont aussitôt rassemblés devant le domicile de la famille à Multan, grande ville du Pendjab (centre) où Ali Haider Gilani avait été enlevé le 9 mai 2013.

Le clan des Gilani est l'un des plus puissants de Multan, et un pilier du parti laïque PPP, actuellement dans l'opposition.

«Je suis si heureux que je ne peux l'exprimer par les mots», a déclaré son frère, Abdul Qadir Gilani. «Il est encore en Afghanistan, mais sera bientôt avec nous».

L'ambassadeur d'Afghanistan à Islamabad, Omar Zakhilwal, a indiqué à l'AFP que M. Gilani se portait bien et devrait être rapatrié au Pakistan «tard aujourd'hui ou bien demain».

Son secrétaire et un garde du corps avaient été tués, et quatre autres personnes blessées, lors de son rapt le 9 mai 2013, deux jours avant des élections législatives pour lesquelles il faisait campagne sous la bannière du PPP.

Le PPP, dont la campagne avait été marquée par des menaces et des attaques des talibans pakistanais, avait perdu ces élections.

En mai dernier, Ali Haider Gilani avait pu contacter son père par téléphone pour lui dire qu'il se portait bien.

Cette annonce intervient deux mois après la libération du fils d'un autre pilier du PPP, Shahbaz Taseer, fils du gouverneur libéral du Pendjab Salman Taseer.

Kidnappé à Lahore en août 2011, quelques mois après l'assassinat de son père, il a été mystérieusement retrouvé en mars dernier dans une province instable du sud du Pakistan, frontalière de l'Afghanistan, après avoir passé cinq ans aux mains de groupes islamistes armés.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer