Avion d'AirAsia disparu: les États-Unis envoient un destroyer

L'USS Sampson est basé à San Diego en... (Photo AFP)

Agrandir

L'USS Sampson est basé à San Diego en Californie et devait être prochainement déployé dans l'ouest du Pacifique, indépendamment des opérations de recherche de l'Airbus.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Les États-Unis ont annoncé lundi l'envoi d'un destroyer, le USS Sampson, vers la zone de recherche de l'Airbus d'AirAsia, disparu depuis dimanche entre Java et Singapour.

Le bâtiment militaire devrait arriver sur place dans la journée de mardi, a précisé le commandement américain de la flotte pacifique dans un communiqué.

Le destroyer USS Sampson «a été envoyé pour aider aux opérations de recherche du vol 8501 d'AirAsia», a confirmé de son côté le porte-parole du Pentagone John Kirby sur son compte Twitter.

L'Indonésie avait demandé officiellement l'aide des États-Unis pour tenter de retrouver l'Airbus, avait indiqué auparavant le département d'État.

À la demande de l'Indonésie, «la flotte américaine du Pacifique a autorisé la 7e flotte à positionner l'USS Sampson dans la zone générale de recherche du vol QZ8501 d'AirAsia pour aider aux opérations de recherche», a écrit le commandement américain de la flotte Pacifique.

«Les autorités dans la région continuent à conduire les opérations (...). La Marine américaine travaille étroitement avec le gouvernement indonésien afin d'identifier des capacités aériennes et maritimes supplémentaires pour aider au mieux les efforts de recherche», a-t-il précisé.

L'USS Sampson est basé à San Diego en Californie et devait être prochainement déployé dans l'ouest du Pacifique, indépendamment des opérations de recherche de l'Airbus.

Un porte-parole de la diplomatie américaine, Jeffrey Rathke, avait indiqué précédemment que les États-Unis avaient «reçu aujourd'hui une demande d'assistance pour localiser l'avion». «Nous l'examinons pour savoir comment y répondre au mieux», avait-il ajouté.

M. Rathke avait également confirmé qu'il n'y avait aucun Américain à bord de l'Airbus A320-200 parti dimanche de Surabaya, dans l'est de l'île indonésienne de Java, pour rejoindre Singapour.

Les autorités indonésiennes ont admis lundi que cet appareil disparu en Indonésie était probablement «au fond de la mer» tandis que des dizaines de bateaux et avions poursuivent les recherches et que l'anxiété monte parmi les proches des 162 personnes à bord.

L'Australie, Singapour et la Malaisie ont dépêché des avions et bateaux pour participer aux opérations de recherche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer