Inde: intense vague de chaleur et coupures de courant

Une intense vague de chaleur sévit depuis plusieurs... (PHOTO CHANDAN KHANNA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Une intense vague de chaleur sévit depuis plusieurs jours à New Delhi.

PHOTO CHANDAN KHANNA, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
NEW DELHI

Des habitants de New Delhi ont exprimé leur colère contre les coupures de courant dans la nuit de mardi à mercredi alors qu'une intense vague de chaleur sévit depuis plusieurs jours sur la capitale indienne.

Des habitants du nord-est de la ville ont envahi les rues aux alentours de minuit pour manifester leur ras-le-bol et leur frustration en raison des nombreuses heures passées sans électricité et ont endommagé plusieurs voitures, a indiqué un policier.

«Nous avons arrêté trois personnes pour avoir endommagé un bus et une jeep alors qu'elles manifestaient contre les coupures d'électricité dans le quartier de Bhanjanpura», a dit un responsable policier de la capitale, V.V. Chaudhary, à l'AFP.

La consommation d'électricité connait un pic depuis plusieurs jours en raison de la chaleur suffocante qui s'abat sur le nord de l'Inde, la température dépassant les 45 °C à New Delhi, ce qui met à rude épreuve les infrastructures de distribution.

Pendant le week-end, des habitants de Lucknow, la capitale de l'État de l'Uttar Pradesh (nord), se sont attaqués à un poste de transmission électrique pour exprimer leur mécontentement.

Les autorités de New Delhi ont pris des mesures d'urgence dimanche pour réduire la consommation, décidant de ne plus alimenter les centres commerciaux en électricité à partir de 22 h, d'éteindre une partie de l'éclairage public la nuit et d'arrêter l'air conditionné dans les bâtiments publics pendant une heure l'après-midi.

Une forte tempête fin mai dans la capitale a en outre endommagé une partie du réseau de transmission d'électricité.

Ces difficultés créent la polémique sur le plan politique, le ministre de l'Énergie Piyush Goyal accusant le parti du Congrès, longtemps au pouvoir au niveau local à New Delhi, de ne pas avoir investi dans les infrastructures.

L'Inde peine à satisfaire sa demande en électricité en raison en particulier d'un réseau électrique insuffisant. Le pays avait subi une panne d'électricité géante fin juillet 2012, laissant près de 600 millions de personnes sans électricité pendant deux jours.

Le gouvernement avait à l'époque accusé des États du nord du pays d'avoir dépassé leurs capacités d'approvisionnement d'électricité, provoquant des ruptures multiples.

Parallèlement, des ONG ont lancé l'alerte sur la hausse du nombre de décès de sans domicile fixe à Delhi en raison des températures caniculaires.

«Il y a eu une hausse du nombre de morts de sans-abris à Delhi avec cette vague de chaleur», a dit Sunil Kumar Aledia, un responsable du Centre For Holistic Development à l'AFP.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer