Urfa, la route turque menant au djihad

La grande place de la ville d'Urfa accueille... (PHOTO LOUIS IMBERT, LE MONDE)

Agrandir

La grande place de la ville d'Urfa accueille de nombreux réfugiés chaque jour.

PHOTO LOUIS IMBERT, LE MONDE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière syrienne, la ville de Sanliurfa, Urfa pour ses 800 000 habitants, est devenue une escale presque obligée pour les djihadistes voulant rejoindre le conflit syrien.

Hayat Boumeddiene, veuve du terroriste Amedy Coulibaly tué le 9 janvier dans la prise d'otages du supermarché cacher de Paris dont il était l'auteur, et la femme la plus recherchée de France, est passée par Urfa, avant de rejoindre les terres contrôlées par le groupe armé État islamique.

Un portrait d'«Urfa la glorieuse» (Sanliurfa, en turc) signé Laurence Geai et Louis Imbert à lire et à voir sur lemonde.fr

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer