La religion donne-t-elle le droit de porter de la fourrure?

Près de 90% du marché de la fourrure... (Photo: Reuters)

Agrandir

Près de 90% du marché de la fourrure en Israël est accaparé par la fabrication des chapeaux portés par les hommes dans la communauté ultra-orthodoxe.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Cyberpresse

Israël est devenu une cible de choix des groupes écologistes qui veulent en faire le premier pays dans le monde où le commerce de la fourrure serait complètement interdit. Après tout, la température clémente n'y impose pas le port de vêtement chaudement doublés de fourrure et les consommateurs ne sont pas légion : ce marché génère des transactions d'à peine 1 million de dollars par année.

Mais la partie ne s'annonce pas si facile à gagner pour les écologistes. Ils rencontrent une forte résistance dans la communauté juive ultra-orthodoxe qui utilise la fourrure pour fabriquer certains chapeaux traditionnels portés par les hommes. Les écologistes affirment être prêts à faire des «accommodements raisonnables» et faire exception pour la fourrure à usage religieux, mais leurs promesses qui ne convainquent pas les principaux intéressés qui, dans le doute, préfèrent militer contre l'interdiction du commerce de la fourrure.

Plus de détails et des commentaires à lire sur guardian.co.uk

 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer