Le Canada limite la pêche au crabe pour sauver les baleines noires

Sur cette photo, des chercheurs examinent le corps... (Photo Marine Animal Response Society)

Agrandir

Sur cette photo, des chercheurs examinent le corps d'une baleine noire décédée dans le golfe du Saint-Laurent.

Photo Marine Animal Response Society

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le ministre fédéral des Pêches et Océans a annoncé mardi de nouvelles mesures de gestion de la pêche au crabe des neiges dans le sud du golfe du Saint-Laurent afin de protéger les baleines noires de l'Atlantique Nord.

Dix-sept de ces baleines menacées d'extinction ont été tuées au large de la côte est du Canada et des États-Unis l'été dernier, dont 12 dans le golfe du Saint-Laurent. Plusieurs sont mortes après avoir été heurtées par des navires, mais d'autres se sont aussi empêtrées dans de l'équipement de pêche.

On compte environ 450 baleines noires de l'Atlantique Nord dans le monde actuellement, et les biologistes croient que cette population est en déclin. Les baleines noires séjournent dans le golfe du Saint-Laurent pendant l'été. Pour déterminer les mesures à prendre, Ottawa avait mis sur pied une table ronde ministérielle, qui s'est réunie à Moncton le 9 novembre.

En vertu des nouvelles exigences du ministère, aucune corde servant à attacher un casier à crabe à une bouée principale ne pourra continuer à flotter à la surface de l'eau après la calée du casier. La longueur de ces cordages devra donc être réduite à 3,7 mètres (deux brasses) au maximum.

Le cordage devra aussi être d'une couleur spécifique à chaque zone de pêche, et les bouées devront porter un numéro séquentiel, afin d'identifier chaque casier à crabe et chaque pêcheur. Enfin, les titulaires de permis de pêche au crabe devront dorénavant signaler toute perte d'engins de pêche, avec la dernière position GPS signalée.

Le ministère précise que d'autres mesures de gestion de la pêche visant à protéger les baleines sont à l'étude et seront annoncées «dans un proche avenir».

En août, Ottawa avait adopté une mesure d'urgence en limitant la vitesse des navires qui circulent dans le golfe. La mesure a été annulée plus tôt ce mois-ci en l'absence de toute baleine dans le secteur. Le ministre des Pêches et Océans, Dominic LeBlanc, avait aussi ordonné aux navires, en novembre, de ne pas s'approcher à moins de 100 mètres des baleines dans le golfe.

M. LeBlanc envisage aussi d'ouvrir la saison de la pêche au crabe plus tôt, afin de ne pas gêner la migration printanière des baleines noires. «On va continuer, avec la Garde côtière canadienne, à préparer des plans pour ouvrir le plus tôt possible la saison de pêche», a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse à Moncton. «Ça dépendra de la disponibilité des brise-glaces de la Garde côtière canadienne: il y a certaines urgences, certaines priorités en termes de voies navigables» qui devront être prises en compte, a-t-il précisé.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer