Décès de Garry Marshall: retour sur quatre oeuvres

Happy Days (1974-1984) est le premier succès solo... (Photo fournie par ABC)

Agrandir

Happy Days (1974-1984) est le premier succès solo du réalisateur.

Photo fournie par ABC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le réalisateur, acteur et producteur américain Garry Marshall a succombé aux complications d'une pneumonie, mardi à l'âge de 81 ans, laissant derrière lui de nombreux succès, dont le célèbre film Pretty Woman. Retour sur quatre de ses oeuvres.

Happy Days

Après avoir signé plusieurs oeuvres en équipe au début de sa carrière, Marshall connaît un premier succès solo en créant la comédie de situation Happy Days (1974-1984), mettant en vedette Ron Howard qui deviendra à son tour un réalisateur très connu. Centrée sur les personnages de Richie (Howard) et de Fonzie (Henry Winkler), cette série porte sur une Amérique idéalisée des années 50 et 60.

Mork & Mindy

Les oeuvres créées par Marshall ont permis de mettre au monde quelques grands noms du show-business américain. Dans cette liste, on compte le regretté Robin Williams, dont le talent a explosé dans la comédie de situation Mork & Mindy diffusée de 1978 à 1982. Incarnant un extraterrestre venu de la planète Ork, Williams donnait la réplique à son amie et cochambreuse Mindy (Pam Dawber).

Richard Gere et Julia Roberts dans Pretty Woman... (Photo fournie par Walt Disney Enterprises) - image 2.0

Agrandir

Richard Gere et Julia Roberts dans Pretty Woman en 1990

Photo fournie par Walt Disney Enterprises

Pretty Woman

Impossible de parler de la carrière de Marshall sans évoquer Pretty Woman, film sorti en 1990 dans lequel Julia Roberts, en prostituée de luxe, donne la réplique à Richard Gere. Cette comédie romantique lancera en orbite la carrière de l'actrice. Gere et elle referont équipe d'ailleurs dans Runaway Bride, un film réalisé par... Garry Marshall.

The Princess Diaries

Encore un film qui lance une carrière, celle de la comédienne Anne Hathaway. Dans cette comédie sortie en 2001, Hathaway (19 ans à l'époque) découvre, par l'entremise de sa grand-mère paternelle Clarisse (Julie Andrews), être la souveraine désignée du royaume de Génovie. Marshall dirigera aussi la suite The Princess Diaries 2: Royal Engagement, en 2004.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer