Josh Hartnett tournera avec Daniel Roby

Josh Hartnett à South by Southwest en mars... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Josh Hartnett à South by Southwest en mars dernier.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'acteur américain Josh Hartnett (Virgin Suicides, Pearl Harbor, Le Dahlia noir) sera en vedette dans Gut Instinct, le prochain long métrage du cinéaste montréalais Daniel Roby, dont le tournage s'amorcera au printemps 2016.

Josh Hartnett incarnera le personnage (réel) de Victor Malarek. Alors qu'il était journaliste au quotidien torontois The Globe and Mail, M. Malarek a longtemps écrit sur l'histoire d'Alain Olivier, un Québécois qui a passé huit ans et demi dans les geôles de la Thaïlande pour une histoire de transaction de drogue ayant mal tourné.

M. Olivier a toujours clamé avoir été incité par la Gendarmerie royale du Canada dans cette affaire au cours de laquelle un policier a été tué. Son histoire est racontée dans le chapitre Seeds of deception de l'ouvrage Gut Instinct écrit par Malarek.

«J'ai choisi Josh Hartnett parce que quand ses agents chez UTA me l'ont proposé et j'ai réalisé que ça faisait longtemps qu'on l'avait vu au cinéma, nous écrit M. Roby par courriel. Je venais de le voir sur une affiche de la série Penny Dreadfull et j'adorais son nouveau look, plus mature, plus rebelle. Avec ses cheveux longs, je trouvais qu'il ressemblait à Malarek dans les années 1980, quand ce dernier avait 40 ans. Je me suis dit qu'Hartnett avait souvent joué de jeunes débutants un peu naïfs, ou le jeune premier beau garçon, et que ça serait super de l'utiliser quelque chose qu'il n'a jamais fait.»

Daniel Roby, qui nous a entre autres donné les longs métrages La peau blanche, Funkytown et Louis Cyr, travaille sur le scénario de Gut Instinct depuis plusieurs années. Il en sera à son premier tournage d'un film en anglais.

Il a par ailleurs signé un contrat avec la prestigieuses agence d'artistes CAA à Los Angeles. «Les gens de CAA ont vu mon film Louis Cyr et m'ont fait signer un contrat», s'enthousiasme-t-il.

Le réalisateur entend tourner ses scènes à Montréal, Toronto, Vancouver et en Thaïlande. Le film sera produit par André Rouleau (Caramel Films) en coproduction avec une boîte américaine, Mednick Productions.

La nouvelle de cette association a été rendue publique hier à l'American Film Market, grand marché de distribution cinématographique qui se tient à Los Angeles. Elle a ensuite été reprise dans plusieurs médias.

Maintenant journaliste d'enquête à l'émission W5 de CTV, M. Malarek, un natif de Lachine, a mis en ligne la nouvelle en ligne hier soir sur son compte Twitter.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer