• Accueil > 
  • Cinéma > 
  • Nouvelles 
  • > Carrie Fisher: Star Wars Episode VII comme une «réunion d'anciens élèves» 

Carrie Fisher: Star Wars Episode VII comme une «réunion d'anciens élèves»

Carrie Fisher et Anthony Daniels, à la convention... (Photo David McNew, AP)

Agrandir

Carrie Fisher et Anthony Daniels, à la convention Star Wars, qui se tient jusqu'à dimanche à Anaheim.

Photo David McNew, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
ANAHEIM

Pour Carrie Fisher, la mythique Princesse Leïa de Star Wars, tourner Épisode VII, le prochain opus de la saga spatiale, avec ses vieux acolytes Harrison Ford et Mark Hamill, avait le parfum d'une «réunion d'anciens élèves».

Lors d'un panel vendredi à la convention Star Wars, qui se tient jusqu'à dimanche à Anaheim, l'actrice américaine a ajouté qu'il lui était difficile de tenir sa langue sur l'intrigue encore top secrète d'Épisode VII, qui sortira le 18 décembre: «je suis la pire, ils ont dû me forcer à rester chez moi».

«Si vous pouviez rencontrer votre mère dans le film, Padmé (jouée par Nathalie Portman, ndlr), que lui diriez-vous?», a demandé une admiratrice à l'actrice aujourd'hui âgée de 58 ans, devant un parterre de quelque 3000 admirateurs.

«Que j'aimerais lui ressembler», a-t-elle répondu.

«Quelle est votre scène préférée de Star Wars?» a interrogé un autre. «Probablement une où je dis quelque chose d'horrible à Harrison», a-t-elle rétorqué en plaisantant.

La fille de l'actrice Debbie Reynolds a évoqué son enfance où «ce qui semble extraordinaire à d'autres était ordinaire» pour elle, et ses préparatifs pour se transformer en Princesse Leïa.

«Ça prenait deux heures à l'époque de faire sa coiffure. J'arrivais à 5h00 du matin sur le tournage, je m'assoupissais et je me réveillais jolie».

À plusieurs reprises, la comédienne, souriante et joviale, assise pieds nus, son chien à ses pieds, a évoqué les problèmes de drogue et d'alcool qui l'ont accompagnée une partie de sa vie. «Je perds la mémoire. Ça, c'est quand on prend du LSD», a-t-elle ainsi lancé en boutade.

«Je vous aime!!!» ont hurlé plusieurs admirateurs dans la salle. «Je vous aime aussi. On se voit tout à l'heure», a-t-elle répliqué, tandis qu'un autre admirateur monté sur scène pour faire un «selfie» avec son idole a reçu... un baiser passionné.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer