Fifty Shades of Grey électrise le box-office américain

Fifty Shades of Grey électrise le box-office nord-américain depuis... (PHOTO JONATHAN ALCORN, REUTERS)

Agrandir

Fifty Shades of Grey électrise le box-office nord-américain depuis sa sortie en fin de semaine dernière.

PHOTO JONATHAN ALCORN, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Le sulfureux Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) électrise le box-office nord-américain depuis sa sortie en fin de semaine dernière, selon les chiffres de la société spécialisée Exhibitor Relations publiés mardi.

Malgré des critiques plus que tièdes, le film de Sam Taylor-Johnson, qui raconte la romance sadomasochiste du milliardaire Christian Grey (Jamie Dornan) et de l'étudiante Anastasia Steele (Dakota Johnson) prend la première position du Top Ten avec 93 millions de dollars en quatre jours du long week-end de Presidents' Day aux États-Unis. Sorti le jour de la Saint-Valentin, il devient ainsi le film ayant réalisé le meilleur lancement en salles jamais observé pour un mois de février aux États-Unis.

Hors Amérique du Nord, le film adapté du roman best-seller de E.L. James a déjà accumulé 173 millions de dollars, soit 266 millions de dollars déjà engrangés dans le monde.

Fifty Shades of Grey est donc d'ores et déjà un phénomène bien qu'il eut été éreinté par la critique: «Bien que meilleur d'un point de vue créatif que le roman, Fifty Shades of Grey est une expérience cinématographique bien peu satisfaisante», déplore le site agrégateur de critiques Rottentomatoes.com, qui lui attribue 26% seulement d'opinions favorables.

Une autre nouveauté, la comédie d'espionnage britannique Kingsman: services secrets avec Colin Firth et Samuel L. Jackson, prend la deuxième place, loin derrière, avec 41,8 millions de dollars.

Bob l'éponge - Le film: un héros sort de l'eau, réalisé par Paul Tibbit, tombe à la troisième place avec 40 millions de dollars récoltés pendant les quatre jours de ce long week-end.

Suit American Sniper qui rapporte 18,8 millions. Le film à succès signé Clint Eastwood, fort de six nominations aux Oscars, a engrangé depuis sa sortie il y a huit semaines plus de 306 millions de dollars rien qu'en Amérique du Nord.

Jupiter, le destin de l'univers, réalisé par Andy et Lucia Wachowski (science-fiction, aventure) avec Channing Tatum et Mila Kunis, s'adjuge 10,7 millions et la cinquième place pour sa deuxième semaine.

La comédie Paddington, adaptation des aventures à Londres du célèbre ours péruvien, reste à la sixième position avec 5,8 millions de dollars après cinq week-ends à l'affiche, tandis que Le septième fils de Sergei Bodrov, film fantastique avec Ben Barnes, Jeff Bridges et Julianne Moore, perd trois places et se retrouve septième avec 4,8 millions de dollars.

Avec 10% seulement d'opinions favorables sur Rottentomatoes.com, le film obtient des critiques encore plus mauvaises que Fifty Shades of Grey et que Jupiter (23%).

Imitation Game, qui retrace l'incroyable destin du mathématicien britannique Alan Turing, briseur de codes nazis persécuté pour son homosexualité, s'adjuge encore 4,2 millions de dollars après 12 semaines en salles, suivi par la comédie Témoin à louer qui rapporte 3,7 millions en cinquième semaine.

À la dixième position, le film de science-fiction Projet Almanac récolte 3,3 millions de dollars.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer