Turbo Kid: Laurence Leboeuf dans son élément

Laurence Leboeuf interprète le personnage d'Apple dans le... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Laurence Leboeuf interprète le personnage d'Apple dans le film Turbo Kid.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Les mondes parallèles, les histoires fantastiques, les royaumes mystérieux sont des univers que la comédienne Laurence Leboeuf affectionne. Elle se retrouve donc dans son élément en interprétant le personnage d'Apple dans le film Turbo Kid, en tournage à Montréal.

Coécrit et coréalisé par un collectif formé d'Anouk Whissell, de François Simard et de Yoann-Karl Whissell, Turbo Kid est une comédie d'action qui flirte avec le gore et qui est campée en 1997 dans un monde parallèle postapocalyptique.

Au coeur de l'histoire, on trouve The Kid (Munro Chambers), un adolescent qui collectionne des reliques des années 80 pour les échanger contre de l'eau douce, devenue extrêmement rare. Dans sa quête, il rencontre Apple (Laurence Leboeuf), jeune femme dont il tombe amoureux. Mais cette dernière est enlevée par Zeus (Michael Ironside), un maniaque qui a tué les parents du Kid et contrôle toute l'eau potable.

«Mon personnage est une jeune femme qui met des bracelets au poignet des gens qu'elle rencontre et devient leur amie. Elle les protège; elle devient leur soutien moral. Elle est curieuse et a une grande fascination pour toutes sortes de choses, dont les couleurs vives. Apple a une belle naïveté», dit la comédienne, la voix rieuse.

Laurence Leboeuf affirme qu'elle «tripe» sur les mondes fantastiques depuis son enfance. Elle a lu plusieurs bouquins dans le genre. «J'aurais aimé avoir un rôle dans Le seigneur des anneaux, dit-elle. Il y a de quoi faire rêver dans ces histoires. Il y a des valeurs d'honnêteté, de courage, de fraternité que nous avons un peu perdues.»

Elle dit que la lecture du scénario l'a vite conquise. «C'est très rafraîchissant. Une comédie à la Tarantino. C'est bien écrit. Ça sort de l'ordinaire.»

Coproduction du Québec et de la Nouvelle-Zélande, Turbo Kid risque aussi de faire sa marque en raison de sa direction artistique. Le dossier de presse nous laisse découvrir des décors de fin du monde. Les lieux de tournage au Québec (bain Mathieu, carrière Francon, tunnel Wellington) ont tous un côté glauque et inquiétant. Les costumes sont à l'avenant.

Plus tôt dans sa carrière, Laurence Leboeuf a eu l'occasion de jouer dans des productions proches de ses intérêts. On pense à Being Human ou au film IMAX Dragons 3D. Et, ironie du sort, dans Turbo Kid, tous les personnages se déplacent en bicyclette BMX. Dans son cas, ce n'est pas un problème puisqu'elle s'est entraînée à vélo durant des mois pour son rôle de Julie dans le film La petite reine, qui sortira le 13 juin.

Turbo Kid est produit par EMA Films (Canada) et T & A Films (Nouvelle-Zélande). Il sera distribué par Filmoption au Québec.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer