FNC: nos suggestions

Pilgrimage ... (PHOTO FOURNIE PAR LE FNC)

Agrandir

Pilgrimage 

PHOTO FOURNIE PAR LE FNC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nouveautés québécoises, hommages, films arrivant de festivals prestigieux, événements spéciaux; le 43e Festival du nouveau cinéma (FNC) sera, comme de coutume, un grand buffet pour «cinéphages». À quelques jours de la soirée d'ouverture marquée par la projection de The Good Lie de Philippe Falardeau, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, nous proposons ici un premier choix d'événements à vivre.

Hommage à Peter Wintonick

Il y a près d'un an, Peter Wintonick, cinéaste considéré comme un des plus grands ambassadeurs du documentaire, mourait à Montréal. Dans le milieu, son nom fait école. Le FNC lui remettra une Louve d'honneur à titre posthume, en plus de lui consacrer cinq programmes. Tous sont présentés à l'Annexe du pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM (ancien cinéma ONF).

The New Cinema - 9 octobre, 15 h

Seeing is Believing - 9 octobre, 17 h 30

Pilgrimage - 10 octobre, 13 h

Cinéma Vérité: Defining the Moment - 12 octobre, 13 h

Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the Media - 12 octobre, 19 h 30

Tokyo Tribe

Temps Ø, section audacieuse et «décoiffante» du FNC, célèbre ses 10 ans d'existence avec 17 films dont 6 provenant d'Asie. C'est d'ailleurs un film japonais, Tokyo Tribe de Sion Sono, qui ouvre le bal. Dans un Tokyo du futur, un infâme caïd, un peu ogre sur les bords, s'attaque aux gangs criminels. Guerres, luttes fratricides et délires criminels pimentent cette oeuvre étourdissante et... musicale, car elle est filmée en rap.

Le 9 octobre, 19 h, à l'Université Concordia (salle H-110)

Le 10 octobre, 16 h 30, au Quartier latin

Gurov et Anna

Rafaël Ouellet s'impose de plus en plus dans le paysage du cinéma québécois. Après Camion, il nous revient avec Gurov et Anna, oeuvre dans laquelle une relation amoureuse singulière s'installe entre un professeur de littérature à l'université (Andreas Apergis) et une de ses étudiantes (Sophie Desmarais). Avec ce film, M. Ouellet vit deux premières: l'adaptation d'un scénario qui n'est pas le sien (Celeste Parr) et un tournage en anglais.

Le 10 octobre, 19 h, au Quartier latin

Le 14 octobre, 14 h 50, au Quartier latin

Don't Think I've Forgotten: Cambodia's Lost Rock

On nous a promis qu'on aurait envie de danser toute la nuit en sortant de ce documentaire de John Pirozzi inscrit dans la section Panorama. L'oeuvre nous ramène dans les années 60 et 70 au Cambodge, où émerge un nouveau courant musical avec la création de chansons originales inspirées des succès rock d'Amérique et d'Europe. Mais ce temps d'insouciance et de fête est stoppé net par l'arrivée des Khmers rouges...

Le samedi 11, 19 h, au Cinéma du Parc

Le mardi 14, 15 h 30, au Cinéma du Parc

Cantouque à Godin

Vingt ans après sa mort, le 12 octobre 1994, le poète, homme de lettres et politicien Gérald Godin n'a pas été oublié. Le cinéaste Michel Depatie lui consacre un film où il revisite son oeuvre la plus populaire et singulière, Les cantouques. Parallèlement à la présentation du film, le public est attendu le dimanche 12 octobre à 18 h au Dôme du FNC (place des Festivals) pour un cocktail Cantouque en hommage à Godin.

Le 12 octobre, 17 h, au Quartier latin

Le 13 octobre, 16 h, au Quartier latin

L'amour au temps de la guerre civile

Inscrit en compétition internationale, L'amour au temps de la guerre civile est la première fiction de Rodrigue Jean depuis Lost Song, présenté au FNC en 2008. Cette fois, le cinéaste nous entraîne dans le quartier Centre-Sud de Montréal à la rencontre de jeunes hommes et femmes écorchés. Le long métrage met en vedette Alexandre Landry, dont le jeu avait fait l'unanimité dans le film Gabrielle de Louise Archambault.

Le 12 octobre, 19 h, au Quartier latin

Le 16 octobre, 16 h 20, à l'Annexe du pavillon Judith-Jasmin

Deux films avec Michel Houellebecq

L'écrivain français lauréat d'un prix Goncourt fait aussi dans le cinéma. En 2014, deux films le mettant en vedette sortent coup sur coup... et nous arrivent au FNC. Dans la comédie L'enlèvement de Michel Houellebecq, l'écrivain joue son propre rôle dans une mise en abyme absurde et savoureuse. Puis, dans Near Death Experience, il incarne Paul, personnage qui, dégoûté de son travail, enfile un costume de cycliste et pédale sans fin jusqu'à disparaître.

L'enlèvement de Michel Houellebecq, le 14 octobre, 19 h 30, au Cinéma du Parc, ainsi que le 17 octobre, 17 h, à l'Annexe du pavillon Judith-Jasmin

Near Death Experience, le 17 octobre, 21 h 15, et le 19 octobre, 19 h 30, au Quartier latin

Hommage à Mohammad Shirvani

L'Iran est le pays phare de la programmation 2014 avec une cinquantaine de films présents dans toutes les sections. Un de ses porte-étendard est le cinéaste Mohammad Shirvani, à qui le FNC consacre une rétrospective en cinq programmes. Depuis son premier film, Le cercle, présenté à Cannes, Shirvani se distingue pour la qualité de ses courts métrages, documentaires et reportages.

021Teheran, le 15 octobre, 21 h, au Cinéma du Parc

Programme de courts métrages, le 17 octobre, 21 h, à l'Université Concordia (salle J.A. DeSève)

The Iranian Cookbook, le 18 octobre, 21 h 15, au Cinéma du Parc

Fat Shaker, le 19 octobre, 13 h, à l'Université Concordia (salle J.A. DeSève)

Seven Blind Women Filmmakers, le 19 octobre, 19 h 30, au Cinéma du Parc

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer