Les films de Robin Aubert et Simon Lavoie en primeur mondiale au TIFF

Brigitte Poupart sur le plateau de tournage du... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Brigitte Poupart sur le plateau de tournage du film Les affamés du réalisateur Robin Aubert.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les affamés, de Robin Aubert, et La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie, seront lancés en primeur mondiale dans la section Contemporary World Cinema du festival de Toronto.

Eye on Juliet, de Kim Nguyen, aura aussi l'honneur d'une présentation spéciale au TIFF (après son lancement à la Mostra de Venise), et Ta peau si lisse, le film de Denis Côté en compétition au festival de Locarno, qui a lieu présentement, a aussi été retenu par les programmateurs torontois. Signalons également la sélection du 50e film d'Alanis Obomsawin. Le long métrage documentaire Our People Will Be Healed, sera présenté dans le cadre de la série Masters.

Les affamés marque le retour de Robin Aubert (À l'origine d'un cri) au cinéma de genre, qu'il avait déjà pratiqué à l'époque de Saints-Martyrs-des-Damnés, son premier long métrage. Mettant en vedette Marc-André Grondin, Monia Chokri, Charlotte St-Martin et une horde de zombies, son nouveau film relate les phénomènes étranges observés dans un village du Québec.  

Écrit et réalisé par Simon Lavoie (Le torrent), qui a librement adapté le roman de Gaétan Soucy, La petite fille qui aimait trop les allumettes évoque les tribulations de deux adolescents élevés seul par leur père dans un manoir décrépi. Marine Johnson, Antoine L'Écuyer et Jean-François Casabonne en sont les têtes d'affiche. Rappelons que l'an dernier, Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau, un film que Simon Lavoie a cosigné avec Mathieu Denis, a remporté au TIFF le prix du meilleur long métrage canadien.

Deux grands absents

Nulle trace encore au TIFF de The Death and Life of John F. Donovan, le très attendu nouveau long métrage de Xavier Dolan. La productrice Nancy Grant a pourtant révélé la semaine dernière à La Presseque la première mondiale du film aurait lieu bientôt, dans l'un des grands festivals de la rentrée. Miserait-on plutôt sur le festival de Telluride ?

Par ailleurs, le sort d'Hochelaga, terre des âmes au TIFF n'est pas encore connu. Il nous a été impossible d'obtenir des informations supplémentaires à cet égard, mais au bureau du comité du 375e anniversaire de la ville de Montréal, on a confirmé que l'annonce de la date et du lieu où se tiendra la grande première montréalaise, d'abord prévue aujourd'hui, a été reportée à la semaine prochaine. Le cinéaste François Girard ayant toujours entretenu des liens étroits avec le TIFF, il y a lieu de croire qu'une présentation dans le festival de la Ville reine est toujours possible, à moins, bien sûr, que le film ne puisse être terminé à temps.

Le 42e festival de Toronto aura lieu du 7 au 17 septembre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer