Ça sent la coupe... un peu!

Louis-José Houde tient la vedette du film Ça... (Photo fournie par Films Séville)

Agrandir

Louis-José Houde tient la vedette du film Ça sent la coupe, adapté du roman de Matthieu Simard.

Photo fournie par Films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On ne parle pas vraiment d'une mauvaise performance, mais disons que la qualification pour les séries éliminatoires n'est pas encore tout à fait assurée.

Pendant ses cinq premiers jours d'exploitation, Ça sent la coupe a engendré des recettes de 176 068 $ aux guichets, sur un circuit de 37 écrans.

Dans le palmarès des productions les plus populaires au Québec pendant le dernier week-end, la comédie dramatique de Patrice Sauvé, dont la tête d'affiche est Louis-José Houde, s'est hissée au sixième rang.

Chez les Films Séville, société distributrice, on estime que ces chiffres sont bons. On mise aussi sur la prochaine semaine de relâche afin d'attirer les gens dans les salles.

Une sortie sur près de 40 écrans est fort honorable, mais il convient de préciser que les productions à vocation populaire, du genre Bon Cop, Bad Cop ou De père en flic, occupent habituellement plus de 80 écrans.

En entreprenant son deuxième week-end avec la barre des 200 000 $ atteinte, Ça sent la coupe peut-il encore espérer atteindre la grande finale?




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer