12 Years A Slave sacré meilleur film

Anthony Katagas, Jeremy Kleiner, Dede Gardner, Brad Pitt,... (Photo Jordan Strauss, Associated Press)

Agrandir

Anthony Katagas, Jeremy Kleiner, Dede Gardner, Brad Pitt, et Steve McQueen.

Photo Jordan Strauss, Associated Press

Le scénario prévu s'est concrétisé en tous points hier soir au Dolby Theater de Los Angeles. 12 Years a Slave, qui fait écho à l'un des plus sombres épisodes de l'histoire des États-Unis, a remporté trois statuettes dorées, dont la plus prestigieuse, soit celle du meilleur film de l'année. Le film de Steve McQueen a aussi obtenu l'Oscar du meilleur scénario adapté, de même que celui remis à la meilleure actrice de soutien (Lupita Nyong'o).

Cela dit, les 6028 membres de l'Académie ont quand même préféré consacrer Alfonso Cuarón - et son film Gravity - dans la catégorie de la meilleure réalisation. Gravity a d'ailleurs amassé le plus grand nombre de trophées en raflant notamment la mise dans les catégories techniques (photo, effets visuels, montage, son, mixage sonore, trame musicale). American Hustle, qui s'est engagé dans la course avec 10 nominations, a été complètement écarté du palmarès.

En photos :

Les stars sur le tapis rouge

La cérémonie des Oscars

Brad Pitt, producteur de 12 Years a Slave, a salué «l'honneur incroyable» rendu au film avant de céder la parole au réalisateur Steve McQueen. «Toute personne a non seulement droit à la survie mais à la vie», a-t-il déclaré.

Sacrée meilleure actrice de soutien grâce à sa déchirante composition dans le rôle d'une jeune esclave, Lupita Nyong'o a aussi livré un discours vibrant.

«Cela ne m'échappe pas que la grande joie que je ressens ce soir est liée à la grande souffrance de Patsey. Merci pour cette histoire. Steve, ce film été la joie de ma vie.»

Sans surprise, l'Oscar de la meilleure actrice est allé à Cate Blanchett grâce à sa performance dans Blue Jasmine de Woody Allen. «Merci Woody de m'avoir donné ce rôle!», a-t-elle dit avant de revendiquer une meilleure considération de la part des gens de l'industrie pour les films mettant en vedette des personnages féminins.

Spike Jonze a par ailleurs enlevé le prestigieux Oscar du meilleur scénario original grâce à Her.

Trois Oscars pour Dallas Buyers Club

Dès la remise de la toute première statuette dorée, la 86e soirée des Oscars fut lancée de belle façon grâce au discours de Jared Leto, dont la performance dans Dallas Buyers Club, le film de Jean-Marc Vallée, lui a valu l'Oscar du meilleur acteur de soutien. L'interprète du transsexuel qui, dans cette histoire tirée d'un fait véridique, fait équipe avec Ron Woodroof (Matthew McConaughey) pour établir un marché clandestin pour les gens atteints du sida, avait de belles choses à dire, en plus de remercier l'équipe du film, avec en tête, bien sûr, le réalisateur.

«Un très grand merci à tous ceux qui ont contribué à faire en sorte que je puisse me rendre jusqu'ici. À tous ceux qui rêvent aujourd'hui en Ukraine et au Venezuela, sachez que nous pensons à vous. Aux 36 millions de personnes qui ont perdu leur combat contre le sida, je me tiens ce soir debout devant le monde pour vous.»

Matthew McConaughey, donné favori, a évidemment enlevé l'Oscar du meilleur acteur. L'acteur a commencé par remercier Jean-Marc Vallée avant de se lancer dans une tirade pour le moins divertissante.

Adruitha Lee et Robin Matghews sont aussi montées sur scène pour cueillir l'Oscar des meilleurs maquillages et coiffures. Leur travail était d'autant plus remarquable qu'elles disposaient l'une et l'autre d'un budget dérisoire sur le plateau d'un film dont le budget total s'élevait à 4,9 millions de dollars. «Jean-Marc Vallée, tu es un visionnaire», a dit l'une d'entre elles.

Un Montréalais récompensé

The Lady in Number 6, réalisé par le Montréalais Malcolm Clarke, a remporté l'Oscar du meilleur court métrage documentaire. L'héroïne de son film, Alice Herz Sommer, est décédée la semaine dernière à l'âge de 110 ans. Survivante de l'Holocauste, elle était la plus vieille pianiste du monde. «Regardez ce film. Alice vous aidera à vivre plus heureux!», a déclaré le cinéaste, visiblement ému. Ce dernier, rappelons-le, avait déjà obtenu un Oscar en 1989 grâce à You Don't have to Die.

Un certain émoi sur les réseaux sociaux fut ressenti quand 20 Feet from Stardom, un film consacré au dur métier de choriste, fut sacré lauréat de l'Oscar du meilleur documentaire, surclassant The Act of Killing le grand favori de la critique. Ce choix n'est toutefois pas surprenant, dans la mesure où il provient de gens évoluant dans la capitale du show-business. La légendaire Darlene Love a profité de l'occasion pour spontanément offrir une chanson en guise de remerciement. Le geste lui valu une ovation.

Comme prévu, l'Oscar du meilleur film en langue étrangère a été attribué à La grande bellezza, de l'Italien Paolo Sorrentino. Rappelons que pour une première fois, l'ensemble des 6028 membres que compte l'Académie a eu droit de vote pour élire le lauréat.

Dans une catégorie qui comptait des candidats solides, notamment Ernest et Célestine, Despicable Me 2 et The Wind Rises, Frozen, le plus populaire d'entre tous, a obtenu l'Oscar du meilleur long métrage d'animation. Le film de Disney a aussi été plébiscité dans la catégorie de la meilleure chanson originale grâce à Let It Go. The Great Gatsby s'est aussi inscrit au tableau d'honneur grâce à ses costumes et à la direction artistique.

À l'animation, Ellen Degeneres s'est acquittée de sa tâche avec simplicité et aplomb. Pharell Williams, Karen O, U2 et Idina Menzel ont livré sur scène les chansons en lice pour l'Oscar de la meilleure chanson originale.

Dommage que le réalisateur du gala n'ait jamais réussi à trouver Jean-Marc Vallée dans la salle, même quand le nom du cinéaste québécois a été mentionné.

Les récipiendaires

Meilleur film

12 Years A Slave

Meilleur acteur

Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)

Meilleure actrice

Cate Blanchett

Meilleur réalisateur

Alfonso Cuaron (Gravity)

Meilleur scénario original

Her

Meilleur scénario adapté

12 Years a Slave

Meilleure chanson originale

Let It go (Frozen)

Meilleure musique

Gravity (Steven Price)

Meilleurs décors

The Great Gatsby

Meilleur montage

Gravity

Meilleure photographie

Gravity

Meilleure actrice de soutien

Lupita Nyong'o

Meilleur montage de son

Gravity

Meilleur mixage de son

Gravity

Meilleur film étranger

La Grande Bellezza

Meilleur documentaire

Twenty Feet from Stardom

Meilleur court métrage documentaire

The Lady in Number 6: Music Saved my Life

Meilleur court métrage de fiction

Helium

Meilleurs effets visuels

Gravity

Meilleur film d'animation

Frozen

Meilleur court métrage d'animation

Mr. Hublot

Meilleurs maquillages et coiffures

Dallas Buyers Club

Meilleurs costumes

The Great Gatsby

Meilleur acteur de soutien

Jared Leto (Dallas Buyers Club)

<iframe src="http://www.coveritlive.com/index2.php/option=com_altcaster/task=viewaltcast/altcast_code=0f5a1c7581/height=600/width=435/entryLoc=top/commentLoc=bottom/titlePage=on" scrolling="no" height="600px" width="435px" frameBorder="0" allowTransparency="true"  ><a href="http://www.coveritlive.com/mobile.php?option=com_mobile&task=viewaltcast&altcast_code=0f5a1c7581" >86e cérémonie des Oscars: notre couverture en direct</a></iframe>



À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer