Baftas: Gravity, 12 Years a Slave et American Hustle favoris

Jennifer Lawrence et Amy Adams dans American Hustle.... (Photo: fournie par Columbia Pictures)

Agrandir

Jennifer Lawrence et Amy Adams dans American Hustle.

Photo: fournie par Columbia Pictures

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maureen Cofflard
Agence France-Presse
Londres

Gravity, 12 Years a Slave et American Hustle font figure de favoris de la 67e cérémonie des Baftas, les récompenses du cinéma britannique remises dimanche, qui affichent cette année un niveau particulièrement relevé, à l'image des Oscars.

Les Baftas sont habituellement considérés comme un indicateur significatif peu avant les Oscars. Cette année cependant, l'abondance de finalistes britanniques devrait contribuer à leur surreprésentation dans le palmarès.

La cérémonie, présentée par l'acteur Stephen Fry au Royal Opera House de Londres en présence du prince William, devrait accueillir sur son tapis rouge pléthore de stars.

Sont ainsi nommées pour le titre de meilleure actrice Sandra Bullock (Gravity), Cate Blanchett (Blue Jasmine), Emma Thompson (Saving Mr. Banks) et Judi Dench (Philomena) tandis que Jennifer Lawrence (American Hustle) affrontera notamment Julia Roberts (August: Osage County) ou Oprah Winfrey (The Butler) pour celui de meilleur second rôle féminin.

Du côté des messieurs, la compétition pour le meilleur acteur sera toute aussi prestigieuse entre Leonardo DiCaprio (The Wolf of Wall Street), Tom Hanks (Captain Phillips), Christian Bale (American Hustle) ou le Londonien Chiwetel Ejiofor (12 Years a Slave).

Aux yeux des bookmakers qui misent globalement sur des victoires britanniques, 12 Years a Slave et ses acteurs et actrices sont les grands favoris, affichant des cotes qui laissent loin derrière Leonardo DiCaprio et American Hustle dans le coeur des parieurs.

La catégorie second rôle fourmille, elle aussi, de stars, entre Bradley Cooper (American Hustle), Michael Fassbender (American Hustle) et Matt Damon (Ma vie avec Liberace).

Avec 11 nominations, Gravity, le thriller intersidéral du mexicain Alfonso Cuaron devance de peu l'épopée d'un homme libre réduit en esclavage racontée dans 12 Years a Slave du Britannique Steve McQueen qui en compte dix, tout comme American Hustle de David O. Russell.

Ce thriller loufoque, qui met aux prises un couple de malfrats et le FBI dans les années 1970, tentera de faire au moins aussi bien qu'aux Golden Globes où il a remporté trois récompenses, celle de meilleure comédie, de meilleure actrice de comédie et de meilleur second rôle féminin.

Tourné à Londres en 3D, Gravity, qui offre une reconstitution stupéfiante de l'espace dans lequel George Clooney et Sandra Bullock incarnent deux astronautes en perdition, tentera de décrocher le trophée en forme de masque de théâtre doré du meilleur film, et celui du meilleur réalisateur, obtenu aux Golden Globes, face à ses deux concurrents directs.

Il faudra aussi compter sur Captain Phillips du Britannique Paul Greengrass, qui affiche neuf nominations dont celles du meilleur film, meilleur acteur et meilleur réalisateur.

Ce thriller dramatique, qui relate l'histoire vraie d'un capitaine de cargo pris en otage par des pirates somaliens, a été l'un des grands absents des Golden Globes.

Du côté des réalisateurs, Martin Scorsese, pourrait s'imposer au nez et à la barbe des favoris avec son The Wolf of Wall Street.

Philomena du Britannique Stephen Frears pourrait également créer la surprise en triomphant dans l'une des quatre catégories dans lesquelles le film est nommé, notamment celle de meilleur film ou de meilleure actrice pour Judi Dench.

Côté français, La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche est en lice pour deux Baftas, celui du meilleur film en langue étrangère et celui d'étoile montante pour l'actrice Léa Seydoux.

Le film, Palme d'or à Cannes, tentera de prendre sa revanche sur La Grande Bellezza de l'Italien Paolo Sorrentino qui a remporté le Golden Globe de la catégorie.

L'acte de tuer de Joshua Oppenheimer, Wadjda de la Saoudienne Haifaa Al-Mansour et Metro Manila de Sean Ellis sont également en lice.

L'actrice française Léa Seydoux tentera elle de conquérir le coeur du public, qui vote pour le trophée de star montante, face notamment à la Kényane Lupita Nyong'o, révélation de 12 Years a Slave.

Enfin, après Charlie Chaplin, Alfred Hitchcock ou plus récemment Judi Dench, l'actrice Helen Mirren, oscarisée et baftarisée pour son interprétation de la reine d'Angleterre dans le film The Queen, recevra un Bafta d'honneur pour sa carrière.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer