• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Les SAG Awards célèbrent Birdman et la diversité à la télévision 

Les SAG Awards célèbrent Birdman et la diversité à la télévision

Les acteurs de Birdman Andrea Riseborough, Emma Stone,... (Photo: AP)

Agrandir

Les acteurs de Birdman Andrea Riseborough, Emma Stone, Amy Ryan, Naomi Watts, Edward Norton et Michael Keaton posent avec leurs trophées.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Veronique DUPONT
Agence France-Presse
Los Angeles

Birdman, d'Alejandro G. Inarritu, a été nommé meilleur ensemble d'acteurs dimanche aux SAG Awards, qui récompensent les comédiens au cinéma et à la télévision, lors d'une cérémonie qui a fait la part belle à la diversité au cinéma.

Naomi Watts, qui joue dans Birdman, comédie noire aux accents fantastiques, a rendu hommage au réalisateur mexicain en recevant ce prix collectif: «Alejandro, tu es un génie!».

C'est Julianne Moore, qui joue une malade d'Alzheimer dans Still Alice, et Eddie Redmayne, qui interprète Stephen Hawking, le cosmologue de génie britannique paralysé à cause d'une autre grave maladie, celle de Charcot, dans The Theory of Everything, ont été nommés meilleure actrice et acteur respectivement.

Eddie Redmayne a dédié son prix à tous ceux qui vivaient avec cette maladie: «Leur courage et leur bravoure m'ont stupéfié».

La rousse Julianne Moore, dans une robe verte à strass de Givenchy Couture, a rappelé en montant sur scène que, quand elle avait 17 ans, elle voulait être actrice mais «je n'en connaissais aucune et ne pensais pas que c'était possible. Alors vous, dans les clubs d'art dramatique, c'est vous les vrais acteurs».

Les prix des meilleurs seconds rôles sont revenus à Patricia Arquette, mère courage dans Boyhood, un film unique tourné sur douze ans, et à J.K. Simmons, un professeur de musique tyrannique dans Whiplash.

Ce film de Damien Chazelle parle «de combien (d'effort) est trop demander pour atteindre l'excellence. Je n'aurais pas supporter d'étudier sous la houlette de mon personnage, je serais parti ailleurs faire de la batterie», a remarqué le comédien devant des journalistes après avoir reçu son prix.

Moore, Redmayne, Arquette et Simmons, déjà tous primés aux Golden Globes plus tôt ce mois-ci, se retrouvent les grands favoris pour les Oscars.

Les SAG Awards sont importants car ce syndicat d'acteurs représente 20% des 6000 professionnels qui votent aussi pour décerner les Oscars, les prix les plus prisés du cinéma américain.

Les SAG Awards donnent donc une prédiction souvent juste des lauréats des statuettes dorées si convoitées dans les catégories récompensant les comédiens.

Depuis 2004, tous les gagnants du SAG Awards récompensant le meilleur acteur ont ensuite décroché l'Oscar.

L'an dernier, les quatre acteurs ayant remporté un SAG Award (Cate Blanchett, Matthew McConaughey, Jared Leto et Lupita Nyong'o) ont gagné un Oscar.

Côté télévision, la soirée a fait la part belle à la diversité, récompensant les actrices noires Viola Davis, meilleure actrice dans une série télévisée pour How to Get Away with Murder, et Uzo Aduba meilleure actrice dans une série comique pour Orange Is the New Black, sur la vie de femmes en prison.

Cette série du site Netflix a aussi été nommée meilleur ensemble d'acteurs pour un programme comique.

Uzo Aduba, dans une robe jaune vif, a raconté devant des journalistes qu'elle a reçu une proposition pour son rôle dans la série «un jour où je me disais que cette carrière n'est peut-être pas pour moi».

«Ça m'a appris à ne jamais abandonner».

Viola Davis a quant à elle remercié les producteurs de la série d'avoir eu l'audace de penser que son personnage de professeur de criminalité «hautement sexualisé, avec tant de problèmes, à la fois forte et vulnérable, pouvait être jouée par une femme noire de 49 ans».

L'académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieux Oscars, a été critiquée cette année pour une sélection trop masculine et blanche.

Birdman part favoris pour les Oscars aux côtés de The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson, nommé meilleure comédie de l'année aux Golden Globes.

Boyhood, de Richard Linklater, sur un petit garçon qui devient un homme dans une famille déchirée, est également l'un des favoris et a été nommé meilleur film dramatique aux Golden Globes.

Avant la cérémonie des Oscars le 22 février, qui marquera l'apogée du marathon de la «saison des prix» hollywoodiens, les yeux de l'industrie du cinéma américain se tourneront le 7 février vers les Directors Guild Awards, les prix décernés par les réalisateurs.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer