«Suge» Knight va être jugé pour meurtre aux États-Unis

L'ex-magnat du rap Marion «Suge» Knight.... (Photo Kevork Djansezian, archives AP)

Agrandir

L'ex-magnat du rap Marion «Suge» Knight.

Photo Kevork Djansezian, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'ex-magnat du rap Marion «Suge» Knight va être jugé pour meurtre dans le cadre de l'affaire de délit de fuite qui a fait un mort et un blessé en janvier, a décidé jeudi un juge de Los Angeles.

Le producteur de 49 ans est poursuivi pour meurtre, tentative de meurtre et délit de fuite. Terry Carter, 55 ans, est mort et Cle «Bone» Sloan, 51 ans, a été blessé lors de cet accrochage survenu en janvier sur un stationnement de Compton, dans la banlieue de Los Angeles.

«Suge» Knight est accusé d'avoir renversé les deux hommes au volant de son pick-up, et d'avoir pris la fuite. Il a plaidé non coupable.

Ses avocats ont soutenu qu'il avait agi en légitime défense après avoir été agressé par plusieurs personnes, dont Cle Sloan.

Ce dernier, qui aurait dû être un témoin crucial de l'accusation dans cette affaire, a indiqué lundi lors d'une audience qu'il avait fait le déplacement uniquement parce qu'il avait reçu une citation à comparaître, affirmant ne pas avoir l'intention d'être un «mouchard».

Il a répété à plusieurs reprises devant le tribunal qu'il ne se souvenait pas des éléments importants de l'incident, et également qu'il n'était pas en mesure de désigner Suge Knight, qui aura 50 ans dimanche, comme étant l'auteur de cet accident.

Malgré cela, le juge Ronald Coen du tribunal de Los Angeles a décidé jeudi qu'il existait «suffisamment de preuves» pour l'organisation d'un procès. Il a également abaissé la caution pour la remise en liberté de Suge Knight à 10 millions de dollars, contre 25 millions auparavant.

Le cofondateur avec Dr. Dre de la maison de disques Death Row Records a fait plusieurs malaises nécessitant son hospitalisation lors de précédentes audiences. Il a de nouveau été transporté à l'hôpital après celle de jeudi.

La maison de disques a lancé notamment Snoop Dogg et Tupac Shakur, mais il a fait faillite en 1996 lorsque Knight a été emprisonné pour ne pas avoir respecté les conditions d'une remise en liberté anticipée.

Depuis, Suge Knight a eu de constants démêlés avec la justice, dont une incarcération de 10 mois en 2003.

Il a survécu à plusieurs fusillades notamment en 2005 et en août dernier lorsqu'il a été touché par plusieurs balles lors d'une fête organisée par Chris Brown avant les MTV Awards.

Il est également accusé dans une autre affaire d'avoir volé l'automne dernier l'appareil d'une photographe de célébrités à Los Angeles. Il a plaidé non coupable, mais risque dans cette affaire jusqu'à 30 ans de prison en raison d'une précédente condamnation pour agression avec une arme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer