Gémeaux: lumière sur les artisans de l'ombre

Daniel Vigneault... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Daniel Vigneault

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Qu'ils soient monteurs, compositeurs, maquilleurs ou créateurs de décors, ils travaillent dans l'ombre des vedettes préférées des Québécois. Certains d'entre eux seront récompensés aujourd'hui lors de la Soirée des artisans et du documentaire des Gémeaux. La Presse a demandé à des personnalités du petit écran qui elles aimeraient voir remporter un trophée cette année.

Le choix d'Éric Salvail: Daniel Vigneault

En nomination dans la catégorie «Meilleure réalisation - Talk-show, jeu, téléréalité» pour En mode Salvail

«J'aimerais beaucoup voir gagner Daniel Vigneault, le réalisateur-coordonnateur d'En mode Salvail. Il mérite tellement cette reconnaissance du milieu pour son talent, sa passion, ses idées... Je l'aime parce que je peux compter sur lui, et son opinion compte pour beaucoup dans ma prise de décisions. D'ailleurs, je le consulte toujours pour les nouvelles productions de Salvail & Co. Daniel, tout comme moi, n'a pas manqué un show d'En mode Salvail. Je travaille avec lui depuis Dieu merci! il y a près de 10 ans, et je ne vois pas le jour où ça va s'arrêter.

Odette Gadoury... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Odette Gadoury

Photo Martin Chamberland, La Presse

Le choix de Sophie Lorain: Odette Gadoury 

En nomination dans la catégorie «Meilleure création de costumes» pour Au secours de Béatrice, saison 2

«Odette Gadoury, c'est une femme extrêmement talentueuse, qui a l'oeil juste, en plus d'avoir une immense expérience sur les plateaux d'ici et ailleurs. Elle sait très bien saisir la personnalité vestimentaire des personnages qu'elle doit costumer. Et elle en a habillé, des comédiens! De Johnny Depp et Sharon Stone à tous les comédiens de Nouvelle adresse et d'Au secours de Béatrice. C'est un réel plaisir de collaborer avec elle.»

Raymonde Laliberté... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Raymonde Laliberté

Photo Martin Chamberland, La Presse

Le choix de Guylaine Tremblay: Raymonde Laliberté

En nomination dans la catégorie «Meilleurs maquillages/coiffures - Toutes catégories» pour Unité 9

«Son travail est excessivement important, car même si ce n'est pas glamour, le maquillage et la coiffure doivent suivre émotivement l'état de nos personnages. Raymonde Laliberté a plus de 70 ans et travaille comme si elle en avait 30! Elle est minutieuse, perfectionniste. Elle va aller jusqu'à me dire de ne pas laver mes cheveux pour le tournage du lendemain pour qu'on sente bien que mon personnage est fatigué, et elle veut que ça se sente. C'est un travail de moine. Pour tous les personnages, elle doit suivre les raccords pas évidents, car on ne suit pas l'ordre chronologique pendant le tournage.»

Marc Brunet... (Photo François Roy, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Marc Brunet

Photo François Roy, La Presse

Le choix de Pénélope McQuade: Marc Brunet et Jean St-Jacques

En nomination dans la catégorie «Meilleur thème musical - Toutes catégories» pour Like-moi!

«J'adore le thème musical de Like-moi!, créé par l'auteur Marc Brunet et Jean St-Jacques. Je trouve que c'est un mélange parfait entre un thème de manga japonais genre Minifée et une musique de film porno français des années 70. Chaque fois que l'émission commence, ça me met un sourire au visage. Semer le bonheur, ça mérite un prix!» 

Madeleine Cantin... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Madeleine Cantin

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Le choix de Julie Snyder: Madeleine Cantin 

En nomination dans la catégorie «Meilleur jeu» pour Le banquier

«Je venais de perdre ma recherchiste Bénédicte Desjardins, à qui j'étais très attachée. Madeleine travaillait aux Productions J et l'a remplacée sur L'été indien. [...] Tout a bien été [...]. Depuis, je ne veux plus qu'elle sorte de ma vie. Au retour du Banquier en 2015, on a dû choisir une nouvelle productrice au contenu, et j'ai tout de suite su que ça devait être elle. Ce que j'aime chez elle, c'est que quand il y a une erreur, elle ne va jamais la reporter sur les autres. Elle a l'air très douce et discrète, mais elle a l'oeil du tigre.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer