Alerte à Montréal, Pamela Anderson débarque!

Dans Sur-Vie, Pamela Anderson jouera l'animatrice d'une téléréalité où... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Dans Sur-Vie, Pamela Anderson jouera l'animatrice d'une téléréalité où des couples testeront leur solidité et à laquelle participera le personnage incarné par Mariloup Wolfe.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Oui, vous avez bien lu. Pamela Anderson, ex-star du succès planétaire Baywatch, a décroché un rôle important dans la minisérie québécoise Sur-Vie aux côtés de Mariloup Wolfe. Les deux actrices blondes apparaîtront ensemble sur l'affiche de promotion de cette série produite par Fabienne Larouche, me chuchote-t-on.

Non, il ne s'agira pas d'un court passage ou d'un simple caméo. Nous verrons la pulpeuse actrice canadienne dans tous les épisodes - il y en aura six d'une heure - de Sur-Vie. La C.J. Parker d'Alerte à Malibu y jouera l'animatrice d'une téléréalité où des couples testeront leur solidité et à laquelle participera le personnage incarné par Mariloup Wolfe.

Ouvrez donc bien les yeux entre le 7 juillet et le 21 août, car Pamela Anderson, 48 ans, séjournera dans la grande région de Montréal pour son boulot dans Sur-Vie, dont le titre risque de changer.

Ce projet, que la chaîne spécialisée Séries+ diffusera en 2017, a subi plusieurs modifications depuis sa mise en chantier, il y a plus de deux ans. Imaginée sur mesure pour Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe, cette histoire tricotée autour d'un couple de comédiens au bord de l'éclatement a dû être réécrite après la vraie séparation de ces deux vedettes bien connues du public.

Dans sa version finale, Sur-Vie raconte les déboires d'une actrice québécoise à la grosse tête, Frédérique Boileau (Mariloup Wolfe), qui plaque tout à Montréal pour vivre le mythique rêve hollywoodien. Hélas! Frédérique, contrairement à une Karine Vanasse ou une Caroline Dhavernas, ne perce pas à Los Angeles et rentre au Québec fauchée, isolée et déprimée.

Encore pire? Plus personne (producteurs, diffuseurs) ne désire embaucher la belle Frédérique, qui a brûlé tous les ponts avec les grosses pointures de l'industrie. Même ses fans ne lui ont pas pardonné son escapade californienne. Bref, c'est la dèche, le désert, le vide.

La comédienne Mariloup Wolfe... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

La comédienne Mariloup Wolfe

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Mais à Montréal, le conjoint de Frédérique produit les téléréalités les plus populaires, tous réseaux confondus. Son dernier coup fumant? Il a convaincu la vraie Pamela Anderson de piloter son prochain jeu de l'amour et de la séduction, qui se déroulera dans un somptueux manoir. Pour lui, c'est le pactole: l'embauche de Pamela va assurément titiller la curiosité des téléspectateurs et propulser les cotes d'écoute au sommet.

Pour Frédérique, cette téléréalité chauffée par l'icône Pamela pourrait être l'occasion parfaite de repartir à zéro et redorer son image ternie. Elle accepte et son copain producteur saute dans l'aventure à ses côtés. Les médias sociaux s'enflamment, les patrons salivent et, en coulisse, une auteure rusée tire habilement les ficelles des rebondissements de cette téléréalité.

Scénarisée par Martine D'Anjou (O'), Sur-Vie montrera les deux facettes de Pamela Anderson: glamour dans son rôle de maîtresse de cérémonie et pas mal plus naturelle dans son intimité, où elle ne porte qu'un maquillage léger. La comédienne, qui est disparue du radar depuis quelques années, s'exprimera évidemment en anglais, avec des sous-titres.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, les négociations avec les agents de Pamela Anderson ont été simples et rapides. Le contrat a été officialisé en début de semaine.

Sur-Vie se veut une critique de la célébrité, du culte des apparences et, surtout, de la «réalité» du showbiz arrangée avec le gars - ou la fille - des vues. Pensez à tout ce qui se grouille, et que l'on ne voit jamais, derrière les caméras pendant les tournages de la famille Kardashian. Pensez aussi à l'esprit grinçant d'UnREAL (Réellement sur ARTV et Radio-Canada).

Autre nouvelle à propos de Sur-Vie: c'est Yves-Christian Fournier (Blue Moon) qui y dirigera Mariloup Wolfe et Pamela Anderson. Attendez deux secondes. Là, vous vous demandez sûrement: mais ce n'était pas les réalisateurs Yves-Christian Fournier et Mariloup Wolfe (pour Ruptures) qui ont vivement dénoncé, cet été, les conditions de travail dangereuses sur les plateaux de la société Aetios de Fabienne Larouche?

Oui, il s'agit des mêmes personnes. Tout ce beau monde s'est parlé dans le blanc des yeux. Ils ont trouvé des compromis et décidé de s'octroyer professionnellement une deuxième chance. Comme quoi il n'y a pas que Frédérique dans Sur-Vie qui essaie de repartir sur des bases toutes neuves. Les artisans de la vraie série aussi.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer