Séries en rafale: des hauts et des bas pour les séries cultes

Daryl Dixon dans la sixième saison de The... (PHOTO FOURNIE PAR AMC)

Agrandir

Daryl Dixon dans la sixième saison de The Walking Dead.

PHOTO FOURNIE PAR AMC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ces trois séries se sont vite taillé une place dans le coeur des téléspectateurs, mais elles ne sont pas dépourvues de moments plus faibles. Nos journalistes les situent.

The Walking Dead

Saison 1: Le policier Rick Grimes se réveille d'un coma pour découvrir que le monde s'est effondré après une épidémie qui transforme les morts en zombies. Le fun peut commencer.

Saison 2: L'essentiel de cette saison (la plus faible de la série) se déroule dans une ferme et on se croirait dans un téléroman avec quelques apparitions de zombies.

Saison 3: Rick et son groupe trouvent refuge dans une prison abandonnée. Saison sombre, où les survivants découvrent que la pire menace vient des vivants, sans morale ni lois.

Saison 4: Saison inégale. Les personnages sont séparés et il y a de nombreux flash-back. Mais le Gouverneur est à l'origine de quelques moments d'anthologie. La finale s'avère très angoissante.

Saison 5: L'ouverture est l'une des plus violentes jamais vues. Les survivants veulent sauver certains des leurs qui ont été enlevés. La disparition de certains personnages est déchirante.

Saison 6: Elle n'est pas encore terminée et les fans la considèrent déjà comme l'une des meilleures de The Walking Dead.

Jon Hamm incarne Don Draper dans Mad Men.... (PHOTO AP) - image 2.0

Agrandir

Jon Hamm incarne Don Draper dans Mad Men.

PHOTO AP

Mad Men

Saison 1: Le publicitaire Don Draper a des difficultés avec sa femme Betty, qu'il trompe. Il cache sa fausse identité à son entourage. Il fume et il boit trop.

Saison 3: Don perd des clients et continue de tromper sa femme. Betty demande le divorce et la firme Sterling Cooper est sur le point d'être vendue.

Saison 5: Don a une nouvelle femme, Megan. Il finit par la tromper. Le LSD et le cannabis entrent dans tous les milieux.

Saison 6: Le couple de Don et de Megan bat de l'aile. Don songe à s'installer à Los Angeles, mais il est mis à pied.

Saison 7: Don reprend son poste. Puis est licencié. Puis retrouve son poste. Megan demande le divorce. Don finit dans une commune hippie à faire du yoga.

Homeland... (PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC) - image 3.0

Agrandir

Homeland

PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Homeland

Saison 1: Le jeu du chat et de la souris entre le marine américain Brody et la super agente de la CIA Carrie Mathison nous rive à nos fauteuils. Départ canon pour ce nouveau classique.

Saison 2: Pour qui travaille l'ex-militaire Brody, au juste? Cette double identité crée un suspense haletant.

Saison 3: La fille adolescente de Brody, l'insupportable Dana, fait constamment dévier les intrigues. Ouste! Carrie est internée et Brody croupit au Venezuela.

Saison 4 : Carrie déménage (sans sa fille) à Kaboul et la série revient enfin à ses origines: espionnage et complots terroristes. Un mot-clé pour vous: Haqqani.

Saison 5: Les ennuis suivent Carrie jusqu'à Berlin, où elle vit avec sa fille. Crise des réfugiés et montée du groupe État islamique: Homeland plonge au coeur de l'actualité.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer