• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Visite annulée au Beachclub: Justin Bieber poursuivi pour 650 000$ 

Visite annulée au Beachclub: Justin Bieber poursuivi pour 650 000$

Justin Bieber... (Photo Étienne Ranger, archives Le Droit)

Agrandir

Justin Bieber

Photo Étienne Ranger, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chanteur pop canadien Justin Bieber, en concert ce soir au Centre Bell, à Montréal, est poursuivi pour la somme de 650 000 dollars par la compagnie montréalaise Team Productions.

Le promoteur de spectacles, avec qui le clan Bieber avait signé un contrat l'an dernier afin qu'il se rende au Beachclub de Pointe-Calumet, au mois de juin, l'accuse d'avoir tenu des propos diffamatoires en affirmant que l'entreprise lui avait «menti». 

Dans un gazouillis envoyé sur son compte Twitter, suivi par des milliers d'admirateurs, Justin Bieber avait indiqué le matin même de sa visite prévue au Beachclub qu'il annulait sa participation en raison d'une rupture de contrat causée par Team Productions. Or, l'entreprise a une tout autre version de l'histoire. 

Selon le document de poursuite qui a été déposé aujourd'hui devant la Cour supérieure du Québec, Justin Bieber n'aurait pas respecté son engagement de publiciser convenablement l'événement du Beachclub sur ses réseaux sociaux. Des discussions auraient eu lieu entre le clan Bieber et Team Productions afin de revoir certains montants qui devaient être payés au chanteur, en vain. 

Au final, Justin Bieber aurait reçu 250 075$ lors de la signature du contrat avec Team Productions, qui devait lui remettre un second montant de 175 000$ cinq jours avant l'événement. Ce deuxième versement n'a pas été payé. 

Selon Team Productions, la réputation de l'entreprise a été souillée par le gazouillis de Justin Bieber. Le chanteur a maintenant 30 jours pour dire à la Cour qui le représentera dans cette poursuite. Selon l'avocat de Team Productions, des procédures judiciaires de ce genre peuvent être longues. Cela pourrait prendre près de deux ans avant que l'affaire soit entendue en procès.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer