De l'opéra à l'OSM

Hélène Guilmette interprétera l'un des rôles-titres de l'opéra... (PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE)

Agrandir

Hélène Guilmette interprétera l'un des rôles-titres de l'opéra Pelléas et Mélisande de Debussy, présenté en version concert par l'OSM les 8 et 9 septembre à la Maison symphonique.

PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

La saison musicale d'été est pour ainsi dire terminée et la grande saison d'hiver débute dans deux semaines, les 8 et 9 septembre, 20h, à la Maison symphonique, avec la première prestation de la 82e saison de l'Orchestre Symphonique de Montréal: Pelléas et Mélisande, l'unique opéra de Debussy, en version concert, avec le ténor suisse Bernard Richter et la soprano québécoise Hélène Guilmette dans les rôles-titres, sous la direction de Kent Nagano.

C'est la deuxième fois que l'OSM présente ce chef-d'oeuvre du lyrique français. En 1990, Charles Dutoit l'avait aussi dirigé en concert, en plus d'en réaliser un enregistrement à la même occasion.

Fait à noter, le Théâtre du Nouveau Monde, situé tout près de la Maison symphonique, montera en janvier et février la pièce de Maurice Maeterlinck qui a servi de base à l'opéra de Debussy.

Donc, de l'opéra comme ouverture de saison à l'OSM - sans décors ni costumes, bien sûr. L'Opéra de Montréal, pour sa part, lance sa 36e saison avec une valeur sûre, Madama Butterfly, de Puccini. Cinq représentations sont annoncées, du 19 au 28 septembre, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier.

C'est la septième fois, depuis sa fondation en 1980, que l'OdM monte la tragique histoire de la petite geisha. Et la quatrième fois qu'on verra les décors et costumes du tandem Oswald-Lapiz dévoilés en 1988. Deux intéressants rappels de petite histoire: c'est avec la Butterfly de 1988 que les surtitres firent leur apparition à l'OdM et le chef qui était alors dans la fosse fit beaucoup parler de lui par la suite. Il s'agit de Michel Tabachnik.

La Butterfly no 7 de l'OdM mettra en vedette la soprano américaine Melody Moore, au nom certes prédestiné. Pour l'officier américain Pinkerton, l'OdM annonce un remplacement: un ténor grec dont il orthographie le nom Demos Fletomotos à un endroit et Demos Flemotomos à un autre. C'est à suivre. Mais on sait que l'Orchestre Métropolitain sera dans la fosse, dirigé par l'Américain James Meena.

En attendant

Dans l'immédiat, trois concerts sont annoncés. Demain, 20h, fin de saison à la Maison Trestler de Vaudreuil-Dorion: le violoniste russe Sergeï Trofanov dans un programme léger, avec piano. Samedi, 20h, à l'église Saint-Denis (454, avenue Laurier Est): la pianiste chilienne Alejandra Cifuentes Diaz dans un programme Chopin aux chandelles et... «sous un jour nouveau» (promet le communiqué). Dimanche, 15h30, à l'Oratoire Saint-Joseph: Vincent Boucher, organiste titulaire du lieu, dans Bach, Franck, Reboulot, Tounemire et Vierne. Écran géant, entrée libre.

Et encore...

La saison du Ladies' Morning Musical Club s'ouvre le 13 septembre avec le Quatuor Brentano, des États-Unis. À l'Orchestre Métropolitain: début de saison le 20 septembre. Au NEM et à la SMCQ: concert conjoint le 25 septembre, à la Maison symphonique. Chez les Violons du Roy: le 26 septembre. À Pro Musica: le 3 octobre avec le violoniste Gil Shaham dans Bach. Au Studio de Musique ancienne: le 18 octobre. À l'Orchestre de chambre McGill: le 3 novembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer