Festival de Lanaudière: ouverture en deux temps

Le pianiste Charles Richard-Hamelin... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le pianiste Charles Richard-Hamelin

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

La journée d'ouverture du 38e Festival de Lanaudière, samedi, à l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay de Joliette, comprend exceptionnellement deux concerts. Dans l'après-midi, à 14h, six pianistes, dont le seul connu est Charles Richard-Hamelin, se partageront un programme à deux et quatre pianos: Rachmaninov, Milhaud, Lutoslawski et le Québécois Roger Matton, entre autres, sans oublier Scriabine, à qui la programmation 2015 fait une large place.

En soirée, à 19h30, Yannick Nézet-Séguin dirigera l'Orchestre Métropolitain dans un programme d'inspiration religieuse comprenant deux raretés: les Fresques de Piero della Francesca de Martinu et la Messe no 3, en fa mineur, de Bruckner. Martinu composa son triptyque après avoir découvert les murales du célèbre peintre du XVe siècle dans une église d'Arezzo.

L'oeuvre dure environ 18 minutes, alors que c'est généralement une heure complète que requiert la plus importante des messes de Bruckner. François-René Tranchefort en parle comme de «la plus théâtrale, voire mélodramatique» du corpus. Elle réunira le Choeur de l'OM et les voix solistes de Karine Boucher, Stéphanie Pothier, Jean-Michel Richer et Cairan Ryan.

Parmi les rares exécutions ici du Martinu et du Bruckner, rappelons celles de l'OSM sous les directions respectives de Libor Pesek (1990) et Charles Dutoit (1996).

Lundi, 20h, à Sainte-Mélanie: premier concert dans les églises, avec le Choeur du Studio de musique ancienne chantant Palestrina, Byrd, Créquillon et autres. À la direction: Andrew McAnerney, qui remplace Christopher Jackson mis au repos.

Orford: quatre concerts

La 64e saison du Centre d'arts Orford affiche quatre concerts ce week-end, dont trois à la salle Gilles-Lefebvre: Anastasia Rizikov, pianiste torontoise de 16 ans, dans Beethoven, Schubert, Chopin et Ravel vendredi, 20h; du folklore celtique par The Leahys, famille de chanteurs et instrumentistes ontariens, samedi, même heure; et le Wiener Klaviertrio dans Mozart, Schumann et Brahms dimanche, 16h.

Autre concert samedi, cette fois à l'Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, 14h: le Choeur du Studio de musique ancienne dans Palestrina, Josquin des Prés, Marenzio et Allegri.

À l'Oratoire

L'Oratoire Saint-Joseph présente dès dimanche, 15h30, et jusqu'au 4 octobre, une nouvelle série de récitals d'orgue dominicaux intitulée Cathédrales en musique. Invités ce dimanche: Robert Ampt et Amy Johansen, d'Australie, dans Handel, Beethoven, Mozart et Gustav Merkel.

Musique et gastronomie

À Saint-Irénée de Charlevoix, le Domaine Forget annonce l'Orchestre de la Francophonie et son chef Jean-Philippe Tremblay dans un «concert-dégustation» comprenant deux entractes avec gastronomie du terroir dimanche, 15h. Menu musical: Symphonie no 4 de Beethoven, Sérénade K. 388 de Mozart, création d'Alexandre David, compositeur montréalais de 26 ans, et Wagner chanté par Measha Brueggergosman.

Lacombe à Tanglewood

Jacques Lacombe dirige le Boston Symphony au concert d'ouverture du 75e Festival de Tanglewood vendredi soir, dans un programme USA, de Gershwin à Duke Ellington.

Milnes à l'UdM

Le réputé baryton américain Sherrill Milnes sera l'un des professeurs invités au 12e stage de l'Institut canadien d'art vocal, qui réunira 45 jeunes chanteurs, de 11 pays, à l'Université de Montréal du 27 juillet au 18 août. Y seront montés, en adaptation, L'Elisir d'amore de Donizetti et deux raretés de Mascagni, L'Amico Fritz et Zanetto.

En bref

Pas de concert au Centre Pierre-Charbonneau cette semaine. Reprise le 9 juillet.

Le Quatuor Claudel-Canimex joue des compositeurs québécois dimanche, 14h30, à l'Abbaye de Saint-Jean-de-Matha.

Dimanche également, 20h, à l'Entrepôt (2901, boul. Saint-Joseph), le Festival de Lachine réunit le Nouveau Quatuor Orford et le pianiste Stéphane Lemelin dans le Quintette op. 44 de Schumann. Les quatre cordistes joueront aussi Haydn et Beethoven. Entrée libre.

Timothy Vernon, anciennement de McGill et de Victoria, C.-B., est le nouveau directeur artistique d'Opera Lyra, d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer