BEYRIES, musicienne combattante

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La chanteuse BEYRIES a dévoilé jeudi matin dans La Presse+ son tout premier clip, celui de sa chanson Soldier, qui figurera sur un album à paraître au début de l'an prochain. Portrait d'une fille qui a eu mille vies - bras droit du cinéaste Jean-Marc Vallée, serveuse chez Leméac - et dont le combat contre un cancer du sein l'a poussée à enfin cultiver son talent musical.

Sa chanson Soldier a été diffusée sur Espace Musique, elle a assuré une première partie de Louis-Jean Cormier et elle était invitée hier à l'émission de radio de Catherine Perrin. Plusieurs maisons de disques ont mordu à l'hameçon de ses chansons et BEYRIES a choisi Bonsound.

Pourtant, l'auteure-compositrice-interprète ne fera paraître son premier album que l'an prochain. La femme de 37 ans maîtrise les relations publiques, mais c'est son histoire qui fascine et qui attire l'attention.

BEYRIES - prononcez Bérice -, née Amélie Beyries, a eu Guillaume Chartrain comme ami d'enfance. Réalisateur, arrangeur et multi-instrumentiste, Chartrain joue de la basse pour Louis-Jean Cormier et fait partie du groupe Navert.

« Nous avons fait un voyage en Europe ensemble à 15 ans et déjà, elle avait un talent musical incroyable », dit Guillaume Chartrain.

Pas faite pour l'école, BEYRIES a tout de même étudié, en relations publiques. Ensuite, elle a eu plusieurs vies : elle a travaillé en restauration chez Leméac et pour son ami Chuck Hughes derrière le bar du Garde-Manger. Ensuite, elle a eu un boulot chez le fabricant de probiotiques Bio-K+ à Laval, puis pour la boîte de communications de Viviane Roy - ce qui lui a permis de rencontrer de nombreux artistes, dont Ariane Moffatt.

C'était avant qu'elle devienne le bras droit du cinéaste Jean-Marc Vallée. « J'étais directrice générale de sa boîte d'effets visuels [Fake Studio], raconte-t-elle. Puis j'ai été diagnostiquée... »

« J'ai été diagnostiquée d'un cancer du sein », complète-t-elle après un moment de silence.

À 28 ans, la vie mondaine et professionnelle trépidante d'Amélie Beyries a chaviré. 

« Mes affaires allaient vraiment bien... Mon cancer était vraiment agressif, donc ma vie a arrêté et tout a changé... »

- Amélie Beyries

Surtout que le cancer a frappé une deuxième fois après un an de traitements. « Je savais dans quoi je me rembarquais. J'étais terrifiée... »

Entre-temps, BEYRIES a écrit la magnifique chanson Soldier. Une chanson où elle raconte son parcours de combattante. Elle l'a montrée à son ami Guillaume Chartrain qui l'a invitée à en enregistrer une version en studio. Elle l'a fait entendre à son amie Geneviève Borne, avec qui elle a fait de la chimiothérapie. « Elle a capoté. Elle voulait que je vienne à Belle et Bum. Je lui ai dit : "Ben voyons, jamais !" »

C'était en 2011.

UN PREMIER ALBUM EN FÉVRIER

Cinq ans plus tard, nous retrouvons BEYRIES au studio LGROS, rue Saint-Denis. Elle y enregistre enfin son premier album en compagnie de son ami d'enfance Guillaume, du guitariste Joseph Marchand (Safia Nolin, Forêt) et d'Alex McMahon à la réalisation (connu pour son travail avec Alex Nevsky et pour son groupe Plaster).

La chanteuse raconte qu'elle a envoyé sa maquette à McMahon en disant que c'était celle « d'une amie ».

« Wow. Tout est là. Quand est-ce qu'on enregistre ? », a réagi le réalisateur qui refuse plus d'offres qu'il n'en accepte.

« Cela a légitimé ma musique, précise BEYRIES. Alex a un horaire de ministre. »

Pour la première fois de son histoire, la boîte Bonsound - qui représente Lisa LeBlanc, Radio Radio et Safia Nolin - a « signé » BEYRIES sans l'avoir vue sur scène.

« On a écouté les trois ou quatre chansons qu'elle avait enregistrées et on est tombé amoureux de sa voix. Ses chansons sont réconfortantes, intemporelles et remplies d'espoir. Humainement, cela a cliqué aussi », indique le relationniste Jérémie Pelletier.

DES VOYAGES

Pour l'auteure-compositrice-interprète, la musique représente un mode de vie. « Je veux voyager et faire des rencontres. »

Eh bien, justement... nouvelle propriétaire d'un véhicule récréatif, BEYRIES partira en tournée sous peu sur la route de l'Ouest canadien. Un spectacle est prévu le 18 juin au Drake Hotel de Toronto dans le cadre du festival-vitrine North by Northeast. « Je vais prendre de l'expérience de scène », se réjouit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer