Gazpacho: Oslo-néo-prog ***1/2

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Hautement crédible au sein des communautés de mélomanes enclins au néo-prog, au space rock ou à l'art rock, la formation norvégienne (et non ibère) Gazpacho fait parler d'elle avec ce tout chaud Molok, neuvième album studio.

Les six musiciens d'Oslo (chant, guitares, violon, claviers, basse, batterie) oeuvrent ici à la création de chansons aux ponts longs comme comme celui de la baie de Chesapeake... et dont la longueur varie de 2 min 45 s à 9 min 38 s.

Si certaines compositions exhalent un parfum suranné pour quiconque abhorre les clichés prog, d'autres proposent des réformes créatives et inspirées. Çà et là, on observe la qualité de ces nappes de sons synthétiques, les traitements électroacoustiques, les éléments de musique concrète, les influx de folklore scandinave et plus encore.

Voilà autant d'éléments qui actualisent (relativement) cette esthétique musicale fondée sur ces concepts mélodiques, harmoniques et rythmiques éprouvés, pour ne pas dire archiconnus.

À écouter: Bela Kiss

* * * 1/2

NÉO-PROG, ART ROCK. Gazpacho. Molok. Kscope.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer