Conor Oberst : chanter les regrets ***1/2

La PressePHILIPPE BEAUCHEMIN 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cet Upside Down Mountain mérite une attention particulière pour celui qui est au fait du travail artistique - souvent débridé - de l'auteur-compositeur Conor Oberst, connu principalement pour avoir mené jusqu'à satiété le groupe Bright Eyes.

À 34 ans, le chanteur américain à la voix chambranlante pose un regard touchant sur son passé, ses - mauvais - choix et ses anciennes relations, tout en se demandant si liberté et amour peuvent cohabiter. Une question à laquelle aucune réponse unique n'est possible, semble dire l'interprète, alors que chaque décision prise a des conséquences (« Quand je me suis perdu, je t'ai perdu par extension », chante-t-il sur Night at Lake Unknown).

Sur une musique aux accents folk et country (allo, guitare glissante !), où l'exploration est minimale, on se laisse bercer par les regrets de l'ami Conor, et ce, sans grand désappointement.

À écouter:  Artifact #1

FOLK-ROCK

Conor Oberst

Upside Down Mountain

Nonesuch Records

*** 1/2




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Kate Tempest :  découverte majeure ****

    critiques CD

    Kate Tempest :  découverte majeure ****

    Ne vous fiez pas à la pochette, où elle a l'air d'une petite fille inoffensive. La poétesse (lauréate du prestigieux prix Ted Hughes), auteure... »

  • Ought : concentré d'érable ****

    critiques CD

    Ought : concentré d'érable ****

    Bien au-delà de la nouvelle mouture souverainiste de gauche, il faut rappeler que le printemps érable a produit un impact considérable auprès de... »

  • Béluga : déroutant **1/2

    critiques CD

    Béluga : déroutant **1/2

    Clermont Jolicoeur fait revivre Béluga sans son ancien comparse Simon Landry (qui se concentre sur son groupe Secret Sun). »

  • Éric Goulet : sonorité assumée ***

    critiques CD

    Éric Goulet : sonorité assumée ***

    Si le Volume 1 pouvait laisser croire à une incartade, la sortie de ce nouveau volet country confirme qu'Éric Goulet assume pleinement le... »

  • Swans: cygnes de danger ! ****

    critiques CD

    Swans: cygnes de danger ! ****

    Chamanisme amérindien ? Chant grégorien ? Vaudou africain ? Monachisme tibétain ? Rituel sacrificiel ? Ascension et Pentecôte ? Messe noire ou... »

  • Coldplay : audace contemplative ***

    critiques CD

    Coldplay : audace contemplative ***

    Haïr Coldplay est devenu injustement un sport national. Difficile de faire fi du divorce médiatisé de Chris Martin avec la gourou du bien-être... »

  • Tori Amos : femme libérée ***

    critiques CD

    Tori Amos : femme libérée ***

    Tori Amos accouche d'un album de compositions originales après quelques années passées à réinterpréter des pièces classiques et à composer une... »

  • Isabelle Boulay : bel hommage ***1/2

    critiques CD

    Isabelle Boulay : bel hommage ***1/2

    Alors qu'on souligne cette année le 10e anniversaire du décès de Serge Reggiani, Isabelle Boulay, qui a elle-même eu l'occasion de le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer