Timber Timbre : sombres songes ****

Dans l'antichambre: Beat the Drum Slowly, où la voix monacale de Taylor Kirk perce un nuage de fumée, peut-être lâché par la clope d'un Leonard Cohen ou d'un Lee Hazlewood.

Puis, la chanson-titre ouvre pour de bon les portes du cabaret, avec ses sorcières en dentelles, ses décors de western-spaghetti et son inquiétante étrangeté. C'est affolant et affriolant comme un film de David Lynch. L'atmosphère de certaines pièces a beau évoquer un bar d'effeuilleuses du Midwest, l'americana des Montréalais d'adoption Timber Timbre n'aura jamais été aussi chaudement vêtu.

Un folk emmitouflé dans des solos de sax sensuels signés Colin Stetson, des orgues parcimonieux et des claviers vintage. Le multi-instrumentiste Simon Trottier et la violoniste Mika Posen protègent pour leur part l'héritage de Creep On Creepin' On. À écouter avec les yeux, Bourbon à la main et pantoufles aux pieds.

À écouter: This Low Commotion

FOLK ROCK

Timber Timbre

Hot Dreams

Arts & Crafts

****




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer