• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Make It Rain Records: faire la pluie et le beau temps 

Make It Rain Records: faire la pluie et le beau temps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'amour pour le hip-hop des dirigeants de Bonsound, l'une des plus importantes maisons de disques du Québec, a récemment donné naissance à Make It Rain Records, étiquette consacrée aux artistes rap et R&B. La Presse s'est entretenue avec les «météorologues» en chef, dont VNCE Carter de Dead Obies, qui ne prévoient que du beau temps pour leurs artistes.

Depuis quelques mois, un nouvel acteur est en train de faire sa place dans la communauté hip-hop montréalaise. Cependant, même si les décisions se prennent dans les bureaux de Bonsound, rue Saint-Viateur, les visées de Make It Rain ne se limitent pas à la métropole québécoise.

«On ne vise pas uniquement Montréal. On pousse des artistes de Montréal, mais le but est de les exposer au maximum de gens possible. Il n'y a aucune frontière », soutient Jason Bissessar, «label manager» chez Bonsound.

«On veut que nos artistes puissent mettre un cashdown sur une propriété dans quelques années ou magasiner au Holt Renfrew s'ils le veulent», ajoute VNCE Carter, créateur des beats de Dead Obies et responsable du recrutement et du développement chez Make It Rain.

Le succès d'artistes hip-hop québécois est assez récent. Koriass, Manu Militari, Alaclair Ensemble et, bien sûr, Dead Obies ont réussi à se démarquer et à tourner beaucoup dans la province, grâce entre autres au soutien de leur maison de disques. Les rappeurs anglophones québécois ne disposent pas du même appui, et ça, VNCE Carter l'a remarqué.

«Pour réussir dans l'industrie, tu dois identifier ce qu'il n'y a pas et je pense qu'un véritable label anglo manquait à Montréal.»

À la suite de ce constat, la prochaine étape était claire: répondre au besoin. 

«On a toujours eu le goût de faire plus de hip-hop. Quand VNCE est arrivé avec des projets, on a décidé de monter une structure, explique Jason Bissessar. C'est la même équipe que Bonsound, les mêmes canaux de distribution, la même comptabilité, le même carnet de contacts. On est capable de le faire avec Lisa LeBlanc, Milk & Bone, Geoffroy... Le genre n'importe pas vraiment. Nous avons l'expertise de monétiser la musique et nous sommes là pour backer financièrement.»

Joe Rocca et Mike Shabb, deux artistes de... (Photo André Pichette, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Joe Rocca et Mike Shabb, deux artistes de Make It Rain Records

Photo André Pichette, La Presse

Déjà productif

Sans tambour ni trompette, Make It Rain a lancé un premier singleCommando de Joe Rocca, en décembre 2016.

En mai dernier, son collègue de Dead Obies, Yes Mccan, a renchéri avec le EP Merci pour le love, puis, quelques jours plus tard, la productrice électro Ouri a fait de même avec Superficial. Flawless Gretzky suivra dans quelques semaines avec son mixtape History in the Making.

Un premier événement, le Summer Cookout 2017, a rassemblé la majorité des artistes de l'étiquette le week-end dernier. VNCE Carter croit cependant que label n'est pas tout à fait prêt à être dévoilé officiellement. «Nous sommes encore en processus créatif où l'on doit définir l'image, le contenu et le mythe derrière notre maison de disques.»

«C'est une question de temps, indique Jason Bissessar. On est en communication constante avec les dirigeants de services de streaming et, parfois, il faut les rencontrer en personne pour que ça débloque. Dead Obies a une chanson avec plus de 2 millions d'écoutes sur Spotify, mais ce n'est pas arrivé vite comme ça. Il y a un gars de Spotify qui les a vus en ouverture des FrancoFolies où des milliers de personnes capotaient et qui s'est dit après: "Je crois que je vais dire ça à mon équipe en France."»

La suite

Même si les dates ne sont pas encore arrêtées, le plan est assez précis pour la suite des choses chez Make It Rain. Une collaboration avec la chanteuse Syv de Blare devrait sortir sous cette étiquette sous peu. Le jeune Mike Shabb lancera deux nouveaux extraits prochainement, puis l'album Northwave l'hiver prochain. Joe Rocca et Yes Mccan travaillent chacun sur leur première aventure solo. 

«Mon projet solo ou celui de Yes ne signifient pas une séparation de Dead Obies. Au contraire ! Avec Bonsound, ça reste dans la famille», précise Joe Rocca. Le groupe prépare d'ailleurs un spectacle d'envergure au Métropolis le 14 septembre.

VNCE planche aussi sur un projet important, similaire à ce que Dr. Dre avait concocté en 1992 avec The Chronic. «Mon premier album solo sur Make It Rain va avoir des collaborations d'artistes exclusivement de Montréal, mais ça n'ira pas avant 2018, explique le producteur. Il y a ici une nouvelle génération de jeunes [artistes] qui sont vraiment de leur temps et qui valent la peine d'être mis en valeur.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer