Les facettes d'Annie Villeneuve

Annie Villeneuve... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Annie Villeneuve

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y en a, des changements, dans la vie d'Annie Villeneuve. L'artiste, qui s'est séparée de Guillaume Latendresse l'an dernier, a choisi de produire son cinquième album ainsi que sa prochaine tournée. Et grâce à une campagne de sociofinancement qui a fait bien des vagues, elle a enregistré ce nouvel opus à Nashville. Cerise sur le gâteau, pour la première fois, elle signe la majorité des textes de l'album. Voici Annie Villeneuve en six facettes.

La trentenaire

Annie Villeneuve l'avoue d'emblée : la trentaine l'a bien changée. « J'ai vraiment fait un 360. J'ai décidé que j'allais vivre la vie que je voulais. Je me suis longtemps, longtemps, longtemps fait bercer par ce qui devait arriver, ce qui s'en venait, et surtout par le désir de plaire aux autres. Je ne veux plus de ça ! Je ne suis plus capable », dit la femme de 33 ans. Avec l'aide d'une thérapeute, elle apprend à mieux comprendre et accepter qui elle est : « J'aime beaucoup ça, vieillir », dit l'auteure-compositrice-interprète.

La productrice

Pour la première fois de sa carrière, la chanteuse a décidé de produire son nouvel album et sa tournée. « Ça me fait plaisir qu'il n'y ait plus autant d'intervenants entre le public et moi. C'est comme un deuxième départ. » L'artiste, qui n'avait pas offert d'album de chansons originales depuis 2012, explique que la crise de l'industrie de la musique oblige les artistes à changer leurs manières de faire : « Dans l'eau, il y a une roche qui est tombée : on ne consomme plus la musique de la même façon. Évidemment, les artistes sont touchés, mais aussi les producteurs de disques, les maisons de disques et les distributeurs. Ce sont des cycles. Dans quelques années, on va se dire : ‟Ah oui, on a vécu une petite crise, mais on a trouvé une façon de se remonter" », avance-t-elle.

L'audacieuse

Qui n'a pas entendu parler de la campagne de sociofinancement d'Annie Villeneuve ? En novembre dernier, la chanteuse a annoncé sur Facebook qu'elle se tournait vers ce type de financement pour produire son cinquième album, ce qui lui a valu son lot de critiques. Elle ne cache d'ailleurs pas qu'il faut de la modestie et surtout de l'audace pour passer par cette voie. Regrette-t-elle sa décision ? Pas une seconde. « J'y vois juste des avantages ! Et j'irais même jusqu'à dire que cette communauté-là qui s'est créée autour de moi, autour de mon projet, est une espèce de bouclier. Elle est venue à ma défense lorsque les gens m'ont critiquée. »

La chanteuse country

5 a été enregistré à Nashville, la Mecque du country. Annie Villeneuve en rêvait depuis un moment : « Depuis que je suis allée vivre aux États-Unis, j'aime beaucoup le country. Ça me fait du bien à l'âme. Le folk également. Par contre, j'avais un peu empêché cet aspect de moi d'exister, même si ce que j'écris est assez folk. Là, nous avons plongé. » Pendant une semaine, elle a enregistré du nouveau matériel dans un studio de Nashville avec le réalisateur Chad Carlson, connu pour son travail avec Taylor Swift. « Ces musiciens ne font que ça, enregistrer en studio, avec des artistes qui achètent leurs services. Même pour la voix, ils ont des techniques et des recettes de champions. »

La féministe

Parmi les chansons notables, Femme canon parle des sacrifices que fait un mannequin international et Une fois de plus s'adresse à un homme qui s'offre les services d'une prostituée. « Lorsque je regardais les reportages sur les jeunes fugueuses l'an dernier, j'ai eu envie de parler à ces hommes qui les consomment et qui se foutent des répercussions », dit Annie Villeneuve, avant d'ajouter : « J'ai une petite fille maintenant, je ne vois plus la vie de la même manière. Il y a une naïveté qui est disparue. Et une envie de comprendre où on s'en va et dans quel monde on vit. »

L'amoureuse

La romantique a quelques ballades d'amour sur son album 5. Sur son nouvel extrait radio, Emmène-moi, elle chante : « Emmène-moi ce soir, écrivons notre histoire/il n'y a rien de parfait et je suis prête à ça/Mais sans efforts, oublie-moi. » À ce propos, elle explique : « Elle a un peu de caractère, cette chanson-là ! C'est à propos d'un couple qui va se reprendre en main. C'est peut-être aussi l'histoire d'une personne qui a déjà rencontré cette personne-là, et là, ils se disent qu'ils doivent arrêter d'avoir peur et foncer. Il faut dire que je suis rendue là dans ma vie. » Annie Villeneuve s'est séparée du père de sa fille l'an dernier. « S'il y a une chose que j'ai apprise dans la dernière année, c'est que le bonheur, c'est toi que le choisit. Je ne veux plus vivre de regret. »

COUNTRY/FOLK

Annie Villeneuve

5

Autoproduit




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer