• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Leonard Cohen remporte le Juno de l'album de l'année 

Leonard Cohen remporte le Juno de l'album de l'année

Leonard Cohen... (Photo d'archives)

Agrandir

Leonard Cohen

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
HAMILTON

À 80 ans, après un retour involontaire mais fulgurant sur la scène, Leonard Cohen a remporté son plus important prix Juno jusqu'à maintenant.

Le troubadour de Montréal a gagné le Juno de l'album de l'année pour Popular Problems, certifié or, lors de la cérémonie des prix canadiens de la musique qui s'est déroulée dimanche soir à Hamilton, en Ontario.

Le parolier-compositeur-interprète a remporté cinq Junos dans le passé. Le monstre sacré de la chanson n'était toutefois pas présent pour recevoir son prix dimanche, mais cette plus récente distinction démontre que son improbable fin de carrière est en fait sur une fantastique lancée. Il était en nomination dans plusieurs catégories.

Le groupe reggae pop Magic! est loin d'avoir été ignoré. Le quartet de Toronto a reçu le prix Juno pour la chanson Rude, ainsi que celui du groupe révélation de l'année. Il a d'ailleurs offert aux spectateurs cette chanson sur scène lors de la cérémonie.

Alanis Morissette, 40 ans, a été intronisée au Panthéon de la musique canadienne lors du gala. Elle a aussi clos la cérémonie avec un puissant pot-pourri de ses succès Uninvited, You Oughta Know et Thank You. La chanteuse s'était fait connaître dans les années 1990 qui ont résonné de son rock, succès après succès.

Le trophée de l'album francophone a été remis au Québécois Jimmy Hunt pour Maladie d'amour.

Quant au prix de l'artiste de l'année a été remis à The Weeknd, qui a lancé en 2014 l'album Kiss Land.

Dans les différentes catégories d'album de l'année, celui de musique rock est allé à High Noon, d'Arkells, aussi récipiendaire du trophée du groupe de l'année. L'album pop de l'année a consacré l'artiste Lights pour Little Machines et le Britannique Sam Smith a reçu le prix de l'album international pour In the Lonely Hour, récompensé déjà par plusieurs autres prix.

L'un des joyaux de l'année est incontestablement l'artiste Kiesza de Calgary, qui a remporté les trois premiers Juno de sa carrière, notamment pour son spectaculaire vidéo d'un seul plan-séquence pour le succès Hideaway - une ode à la musique house des années 1990 - qui l'a catapultée sur la scène mondiale. Elle a aussi remporté l'enregistrement de l'année dance pour son premier album Sound of a Woman.

Bahamas a obtenu les Juno de l'auteur-compositeur de l'année et de l'album adulte alternatif pour Bahamas is Afie.

Quant au prix du public, il a été remis à Michael Buble.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer