• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Le yodel au Patrimoine culturel mondial de l'UNESCO? 

Le yodel au Patrimoine culturel mondial de l'UNESCO?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Genève

La Suisse a sélectionné une dizaine de ses traditions, telles que le chant yodel, le Carnaval de Bâle, ou son savoir-faire en matière de mécanique horlogère, pour les inscrire au Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO.

Selon une décision prise mercredi lors du conseil des ministres hebdomadaire, ces traditions seront soumises les unes après les autres à l'UNESCO, dès 2015.

Dans le détail, il s'agit notamment du design graphique et typographique, de la saison d'alpage, des Processions de la Semaine Sainte à Mendrisio (canton du Tessin) et de la Fête des Vignerons à Vevey, qui a lieu tous les 20 ans.

Avec ces coutumes sélectionnées, la Suisse propose «une vision innovante de ce que signifient traditions et patrimoine immatériel aujourd'hui», a souligné le gouvernement.

La Suisse a ratifié en 2008 la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Afin de répondre aux exigences de l'organisation internationale, la Suisse a d'abord dû établir un inventaire national de ses traditions vivantes.

À partir de cet inventaire, un groupe d'experts a établi une liste indicative publiée mercredi.

La Suisse fera ensuite ses propositions l'une après l'autre à l'UNESCO dès l'année prochaine.

Seule une candidature peut être présentée à chaque cycle d'inscription au Comité du patrimoine immatériel de l'UNESCO.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer