Nashville en renouveau

Un voyage de pèlerinage musical à Nashville vaut... (Photo: fournie par la Nashville Convention & Visitors Corporation)

Agrandir

Un voyage de pèlerinage musical à Nashville vaut grandement la peine.

Photo: fournie par la Nashville Convention & Visitors Corporation

Partager

Avec le succès de la série télé américaine Nashville et l'arrivée de musiciens branchés comme Jack White et Dan Auerbach de The Black Keys, qui y ont aménagé un studio, la capitale de l'État du Tennessee vit une période de renaissance.

Si Dolly Parton, Patsy Cline, Don Gibson et Johnny Cash sont des ambassadeurs historiques de Nashville, Kings of Leon et Taylor Swift sont devenus des vedettes planétaires, alors que la chanteuse Caitlin Rose et le groupe rock Pujol y connaissent un succès d'estime plus underground.

Récemment, The Guardian publiait un article sur les nombreux groupes rock qui émergent du quartier East Nashville, où les vélos, bars gais et restaurants organiques se multiplient. «Oubliez le Grand Ole Opry», peut-on lire dans ce journal britannique, qui fait référence à la mythique salle de spectacle country du Tennessee.

Même le New York Times a consacré récemment un reportage à la scène gastronomique d'East Nashville.

Tout cela redore l'image de la ville et attire de nombreux visiteurs. Croyez-nous, un voyage de pèlerinage musical vaut grandement la peine: il y a des spectacles dans les bars de la rue Broadway à toute heure du jour. Entre une visite au Country Music Hall of Fame et un parcours de la fameuse «Music Row» (rue où sont regroupés tous les grands labels de musique country), on visite la boutique studio de Third Man Records, qui appartient à Jack White.

«Nashville est une ville musicale riche et c'est l'endroit idéal pour fonder une famille», nous avait-il confié l'automne dernier, avant son spectacle à Montréal.

Le bluesman originaire de Detroit a donné un second souffle aux carrières des chanteuses country Wanda Jackson et Loretta Lynn. Third Man Records vient aussi de lancer le nouvel album de la mannequin Karen Elson, ex-épouse de White et mère de ses deux enfants.

«Il y a tellement de talents et d'énergie dans cette ville. En même temps, Nashville a su préserver son authenticité», dit Karen Elson dans le plus récent numéro de Nashville Scene.

Jack White et Dan Auerbach traînent souvent dans les bars de la ville. La taille modeste de Nashville permet de les croiser facilement. «Ma soeur a gardé les enfants de White», nous a dit un serveur. «Dan Auerbach a mangé ici la semaine dernière.»

Des albums mythiques ont pris racine à Nashville. D'excellents studios et équipes techniques sont sur place. Roch Voisine y a enregistré Americana. Daniel Bélanger y a puisé l'inspiration country de son nouvel album Chic de ville.

Croisé à l'aéroport de Nashville, le chanteur acadien Laurie LeBlanc venait d'enregistrer son nouvel album à The Tracking Room, mythique studio situé sur la Music Row qui comprend parmi sa listes de clients Taylor Swift, U2 et Barbra Streisand. «J'ai croisé Johnny Reid en sortant.»

Laurie LeBlanc a passé une journée en studio avec des musiciens et des choristes associés à des noms comme Alan Jackson, Lee Greenwood, Randy Travis et Vince Gill. «Après deux albums francophones, c'était un rêve d'enfance d'enregistrer plusieurs chansons d'artistes country américains qui m'ont marqué», explique le musicien qui sortira son troisième album, intitulé Influences, le 4 mai.

Une autre bonne raison d'aller dans l'État du Tennessee? Le festival Bonnaroo, qui fait une chaude compétition au festival Coachella avec sa programmation dont les têtes d'affiche sont Paul McCartney, Björk, Tom Petty et Mumford & Sons.

EN RAFALE

David Guetta, Calvin Harris et Armin Van Buuren seront les vedettes du Bal en blanc, du 28 mars au 1er avril, au Palais des congrès de Montréal.

Baptisé Lisbon Lux Records, un nouveau label montréalais est né. À l'occasion du lancement, jeudi soir, au bar Royal Phoenix, on présentera le nouvel extrait du quatuor électro-pop Le Couleur, Vacances de 87. Un disque suivra le 30 avril.

Patrick Watson sera en concert avec l'Orchestre symphonique de Québec les 7 et 8 novembre au Grand Théâtre de Québec.

SUGGESTION DE LA SEMAINE : THE ETTES

Formé d'un gars et deux filles, The Ettes a réchauffé la salle pour Kings of Leon et Dead Weather. Dan Auerbach et Patrick Keeler (The Raconteurs) ont collaboré au dernier album du trio qui a quitté Los Angeles pour vivre à Nashville. Ses chansons bourdonnantes plairont aux amateurs de rock garage à l'énergie punk. Une rencontre entre les Yeah Yeah Yeahs et les Ramones.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer