Charlie Hebdo recueille 40 000 $ en dons

Agence France-Presse
Paris

Le journal satirique Charlie Hedbo, en difficulté financière, avait recueilli 28 000 euros (40 000 $) lundi, une dizaine de jours après le lancement de son appel aux dons, a indiqué l'hebdomadaire à l'AFP.

Charlie Hebdo, qui souhaite «dans l'idéal» récolter 1 million d'euros, a précisé avoir enregistré 200 abonnements supplémentaires depuis le 5 novembre, date de l'ouverture des dons.

«Tout compris, on vend 30 000 exemplaires chaque semaine, contre 55 000 il y a 5 ou 6 ans. Il faudrait en écouler 35 000 pour être à l'équilibre», a expliqué à l'AFP le journaliste et dessinateur Stéphane Charbonnier - alias Charb -, directeur de la publication du journal.

«L'an dernier, on a perdu 50 000 euros. On va peut-être en perdre le double cette année», a-t-il ajouté.

Dans l'édition de Charlie Hebdo du 5 novembre, son directeur avouait: «On a beau être économes, bricoleurs et débrouillards, il est devenu difficile pour nous de résister à ce qu'on appelle depuis trop longtemps la «crise de la presse»».

Le journal, vendu les mercredis au prix de 3 euros, avait déjà recueilli quelque 60 000 euros de dons après la destruction par un incendie criminel de son siège, fin 2011, suite à la publication de son numéro Charia Hebdo.

Autre journal satirique en difficulté, Siné Mensuel a également appelé ses lecteurs à contribution, début octobre. Lundi, le titre avait recueilli plus de 50 000 euros de dons, soit plus de la moitié de l'objectif des 100 000 euros fixé initialement.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer