• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Réjean Ducharme: un auteur qui influence la jeunesse 

Réjean Ducharme: un auteur qui influence la jeunesse

Roxanne Bouchard, professeure de littérature québécoise et de... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Roxanne Bouchard, professeure de littérature québécoise et de création littéraire au cégep régional de Lanaudière à Joliette, entend parler de Réjean Ducharme à ses élèves au cours des prochains jours.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Dupuis
La Presse

Réjean Ducharme laisse un riche héritage littéraire pour les professeurs de littérature et leurs élèves. La Presse a demandé à trois enseignants de cégep de témoigner de l'effet des oeuvres de l'auteur sur les jeunes.

Des oeuvres comme L'océantume, L'hiver de force et Va savoir ont marqué l'imaginaire collectif de la francophonie, mais ce sont les titres L'avalée des avalés et Le nez qui voque qui attirent l'attention des professeurs de cégep par leurs histoires qui se rapportent étroitement à la réalité de leurs élèves, soit l'adolescence.

«Que ce soit la découverte de la sexualité ou la perte de l'enfance, tous les symboles sont là», décrit Roxanne Bouchard, professeure de littérature québécoise et de création littéraire au cégep régional de Lanaudière à Joliette, citant en exemple Le nez qui voque.

«C'est la révolte de jeunes qui veulent garder leur innocence, qui comprennent que le monde des adultes est corrompu et qui veulent garder une certaine pureté et une authenticité qu'ils sont sur le point de perdre», explique Simon Leduc, professeur de français au département de littérature du Collège Montmorency.

Enseigner l'oeuvre ou le personnage?

Pour Richard Lachance, professeur de littérature au cégep du Vieux Montréal, ce n'est pas un choix évident que d'enseigner les oeuvres de Réjean Ducharme. «C'est difficile à enseigner. De 200 à 300 pages qui racontent des douleurs adolescentes dans un sous-sol de maison, ça lasse un peu», lance-t-il, en précisant qu'il n'omet jamais d'enseigner la figure mythique de l'auteur.

Bien que les oeuvres de Ducharme ne plaisent pas au plus grand nombre, selon Richard Lachance, leur effet s'avère très fort chez certains élèves. «Dans une classe de 30 personnes, je sais que de trois à cinq élèves vont être illuminés, voire renversés par le style», souligne le professeur.

«Ceux qui aiment les proses de Réjean Ducharme, ce sont des étudiants qui vont aller en littérature après.»

C'est ce que confirme Simon Leduc. «Je me rappelle avoir lu L'avalée des avalés au cégep, dit-il. Je ne me dirigeais pas nécessairement vers des études en littérature. Je ne savais pas que la littérature pouvait toucher à ce point, ouvrir à des mondes comme ça. [...] Ça a été une des oeuvres marquantes qui m'ont amené là.»

Le professeur est ainsi d'avis que l'enseignement des oeuvres de Réjean Ducharme est nécessaire. «Faire lire ça à des jeunes qui entrent tranquillement dans l'âge adulte, c'est précieux. [...] J'aime bien qu'il y ait de l'humour dans ce qu'il écrit, ce qui n'est pas toujours évident à faire entendre à des étudiants. Il y a une force dans la capacité de parler de révolte et de le faire en plus avec humour», affirme Simon Leduc.

Réintégrer Ducharme au programme

Apprendre la mort d'un artiste comme Réjean Ducharme incite certes à se replonger dans ses oeuvres. Roxanne Bouchard entend d'ailleurs annoncer la nouvelle à ses nouveaux élèves. «Je vais leur parler de la mort d'un auteur qu'ils ne connaissent pas encore», lance-t-elle.

Les oeuvres de Ducharme lui rappellent ses débuts en enseignement, il y a une quinzaine d'années, alors que Le nez qui voque était au coeur de ses cours. «Les grands auteurs nous quittent et ça transforme nos enseignements», indique la professeure.

«C'est un des grands romanciers québécois et on va y revenir par période dans les cours, c'est certain», confirme Richard Lachance.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Réjean Ducharme: la mort d'un mythe

    Livres

    Réjean Ducharme: la mort d'un mythe

    Dans l'histoire de la littérature québécoise, toujours si jeune et, de ce fait, si pleine de promesses encore, on peut compter sur les doigts d'une... »

  • Un ouvrage posthume de Réjean Ducharme paraîtra vendredi

    Livres

    Un ouvrage posthume de Réjean Ducharme paraîtra vendredi

    Un ouvrage posthume de Réjean Ducharme sera offert dans les librairies cette semaine, quelques jours après son décès. »

  • Réjean Ducharme: des adieux de partout

    Livres

    Réjean Ducharme: des adieux de partout

    Le milieu artistique est en deuil de l'écrivain Réjean Ducharme, et pour certains, d'un ami. Voici quelques hommages et témoignages. »

  • Réjean Ducharme: le dernier livre

    Livres

    Réjean Ducharme: le dernier livre

    «Sa mort est une surprise. Je ne m'y attendais pas, personne ne s'y attendait», dit Rolf Puls, qui a été le président directeur général de Gallimard... »

  • Pas d'hommage national pour Réjean Ducharme

    Livres

    Pas d'hommage national pour Réjean Ducharme

    L'écrivain Réjean Ducharme, décédé le 21 août, n'aura pas de funérailles nationales ou tout autre hommage gouvernemental, à la demande de ses... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer