Fills Monkey: un incroyable délire «humorythmique»

Fills Monkey a offert une performance survoltée, hier... (PHOTO FOURNIE PAR LE ZOOFEST)

Agrandir

Fills Monkey a offert une performance survoltée, hier soir.

PHOTO FOURNIE PAR LE ZOOFEST

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

Victime de son succès, le duo français de surdoués de la batterie Fills Monkey et son Incredible Drum Show a dû déménager du Théâtre La Chapelle pour élire résidence jusqu'à samedi au Théâtre Jean-Duceppe où ils ont donné hier soir tout un spectacle!

Au menu, humour, mimiques et incroyables performances musicales, tant à la batterie qu'aux percussions de manière plus générale.

Yann Coste et Sébastien Rambaud entraînent dès le premier coup de baguette le public dans leur délire rythmique, et leur nonchalance nous ferait presque oublier les prouesses que le tandem exécute sur scène.

Les deux gamins en culottes courtes tapent avec n'importe quoi, sur n'importe quoi (ou n'importe qui), commençant le spectacle derrière leurs deux batteries côte à côte, marquant le rythme en parfaite harmonie, accompagnés par de judicieux jeux de lumière. Le tandem va rapidement passer au duel et offrir un incroyable numéro de batterie à quatre mains avec une aisance déconcertante.

Comme des clowns aux mimiques plus expressives les unes que les autres, ils font virevolter leurs baguettes, jonglent et s'affrontent pour savoir qui des deux musiciens a la plus grosse... baguette!

Ils enchaînent avec une performance utilisant des balles, qui va se finir en véritable match de tennis avec les toms de leurs batteries. Dans une ambiance beaucoup plus calme, les Fills Monkey sont plongés dans le noir et jouent doucement, avec seulement une lampe frontale éclairant leurs instruments. Un beau moment.

Le rythme fou du spectacle reprend de plus belle avec l'utilisation de tubes en plastique grâce auxquels ils interprètent Summertime de la comédie musicale Grease ou Another One Bites the Dust de Queen, frappant par terre mais aussi sur le public au milieu duquel ils escaladent les sièges de la salle.

Le public tape des mains et encourage le tandem déchaîné qui se livre maintenant à une discussion musclée en onomatopées rythmiques, avant d'être une fois de plus plongé dans le noir, baguettes fluorescentes en mains et bandeau LED sur la tête. Un très beau numéro suivi d'un autre affrontement très drôle et particulièrement apprécié par le public riant de bon coeur, suivant le duo qui utilise cette fois des gazous!

La performance finale est l'un des meilleurs moments de la soirée avec un medley de grands titres de Michael Jackson, Aerosmith, Kriss Kross, House of Pain, Nirvana, Queen, AC/DC ou même Stromae, interprétés en mimant les instruments de musique.

Un spectacle qui ne manque ni de rythme ni d'humour, et une mise en scène soignée grâce à des jeux de lumière efficaces qui en mettent plein la vue. Les Fills Monkey jouent avec leur coeur et ont une énergie à faire pâlir le lapin Energizer. Musiciens comédiens, mimes et jongleurs, ces deux clowns virtuoses valent vraiment le détour.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer