P!nk: incroyable bête de scène!

Rapidement, au début du spectacle, la chanteuse de... (Photo Erick Labbé, Le Soleil)

Agrandir

Rapidement, au début du spectacle, la chanteuse de 37 ans a enchaîné quelques succès, dont Trouble.

Photo Erick Labbé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Quand P!nk est arrivée sur scène hier entourée de six danseurs, elle ne pouvait choisir meilleure chanson pour électriser la foule : Get the Party Started. La commande a été entendue, le public sur les Plaines a répondu.

Tantôt pop, tantôt très intime, simplement accompagnée d'un... (Photo Erick Labbé, Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Tantôt pop, tantôt très intime, simplement accompagnée d'un guitariste, P!nk a magistralement montré hier à quel point elle pouvait changer de registre rapidement et aisément.

Photo Erick Labbé, Le Soleil

Lorsque le spectacle a commencé, il n'y avait... (Photo Erick Labbé, Le Soleil) - image 1.1

Agrandir

Lorsque le spectacle a commencé, il n'y avait plus un mètre pour bouger, alors que les spectateurs s'entassaient jusqu'au fond de la colline, derrière.

Photo Erick Labbé, Le Soleil

Les spectateurs, qui avaient attendu de longues heures avant d'entrer sur le site, lui ont réservé tout un accueil. Déjà, avant le début du spectacle, des milliers de personnes attendaient en file pour passer les points de sécurité menant à la scène Bell, sur les plaines d'Abraham. Les policiers, nombreux et surtout très visibles à travers la ville, les contenaient dans les rues avoisinantes.

Mais c'est une fois devant la scène qu'on était frappé par l'ampleur de la foule. Lorsque le spectacle a commencé, il n'y avait plus un mètre pour bouger, alors que les spectateurs s'entassaient jusqu'au fond de la colline, derrière. L'ambiance était survoltée.

SUCCESSION EFFICACE DE HITS

Rapidement, au début du spectacle, la chanteuse de 37 ans a enchaîné quelques succès, dont Trouble. Des éléments pyrotechniques explosaient de chaque côté de la scène, alors que 50 000 festivaliers à qui l'on avait distribué des bracelets lumineux levaient les bras, éclairant la marée humaine de vives couleurs.

Puis, pendant une pause de musique, la chanteuse s'est arrêtée pour parler à ses fans et signer au passage des objets qu'on lui présentait. 

« Bonsoir, ça va ? », a-t-elle demandé, en français, aux Québécois, qui lui ont répondu avec enthousiasme.

Estimée par les organisateurs au double de la veille, alors que le rappeur Kendrick Lamar était de passage en ville, la foule a rapidement joint sa voix à celle de la chanteuse. Au début de Just Give Me a Reason, un court moment de grâce a permis aux nombreux spectateurs qui chantaient à tue-tête d'entendre leur voix se mêler à celle de P!nk à l'unisson.

UN REGISTRE VOCAL IMPRESSIONNANT

Tantôt pop, tantôt très intime, simplement accompagnée d'un guitariste, P!nk a magistralement montré hier à quel point elle pouvait changer de registre rapidement et aisément.

Au centre du parterre, où l'estrade avançait pour qu'elle chante entourée de ses fans, P!nk s'est assise un moment pour interpréter d'une voix jazz et vocalement puissante Bobby McGee, le grand succès de Janis Joplin.

Puis, nous prenant par surprise, la chanteuse s'est relevée pour charger la foule avec Babe I'm Gonna Leave You de Led Zeppelin. Les spectateurs semblaient décoiffés, à leur grand plaisir.

UNE ÉNERGIE IMPRESSIONNANTE

Si les gens sont demeurés plutôt statiques pendant plusieurs chansons, ils se sont toutefois réchauffés quelques minutes plus tard, même si une brise fraîche et sans pitié venant du fleuve balayait les Plaines. 

P!nk chantait alors Just Like Fire et des lance-flammes balayaient la scène sur plusieurs mètres.

« Wow, c'est hot ça ! », a-t-elle laissé tomber. On aurait pu dire la même chose vers la fin du spectacle, alors qu'elle chantait Raise Your Glass devant des milliers de personnes sautant et criant et que des feux d'artifice explosaient au-dessus d'elle.

Mais en véritable bête de scène, P!nk a réservé pour la fin l'élément le plus impressionnant du spectacle. Accrochée à un harnais, elle s'est envolée au-dessus de la foule pour interpréter So What, une prouesse technique pour le Festival d'été et son équipe.

Le résultat était toutefois à la hauteur. Voir la star faire des pirouettes à plusieurs mètres de hauteur, continuant même à chanter grâce à un micro attaché à son oreille, valait le déplacement.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer