South by Southwest: offensive culturelle québécoise

Malajube participera à SXSW pour une deuxième fois.... (Photo: François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Malajube participera à SXSW pour une deuxième fois.

Photo: François Roy, archives La Presse

«Bienvenue sur la Planète Québec, a lancé la ministre de la Culture Christine St-Pierre. C'est l'une des plus importantes campagnes culturelles parrainées par le gouvernement du Québec.»

Planète Québec, c'est le front commun  de tous les artisans québécois qui se rendront à Austin,  du 11 au 20 mars, pour l'influent festival South by Southwest (SXSW), une vitrine culturelle pour les domaines de la musique, du multimédia interactif et du cinéma.

Malajube, Karkwa, Steve Hill, Misteur Valaire, Braids, Pascale Picard Band,The Dears, Emilie Clepper et Random Pecipe sont parmi les 40 formations musicales québécoises qui iront se vendre à Austin lors de showcases. Le tout est orchestré par M pour Montréal, mandaté par le ministère de la Culture et des Communications pour le volet musical du festival.

Avec plus de 12 000 représentants de l'industrie inscrits -dont plus de 1000 groupes et artistes-, SXSW est le plus important marché de musique en Amérique du Nord. Pour Sébastien Nasra, président de M pour Montréal, «le timing est parfait» cette année. Avec Arcade Fire qui a gagné le Grammy de l'album de l'année et Incendies qui était en lice aux Oscars, «on ne peut pas rêver d'un meilleur scénario. On peut arriver à Austin la tête haute».

Planète Québec concentre l'offensive culturelle québécoise à Austin. «C'est une jungle à Austin et il faut trouver des outils pour naviguer, a indiqué Sébastien Nasra. Planète Québec est une valeur ajoutée à ce qu'on faisait déjà. On a négocié en bloc un lieu, le Spill Bar, sur la sixième avenue à Austin, au coeur de l'action. C'est un lieu stratégiquement bien placé donc c'est plus facile d'attirer des gens.»

Planète Québec, qui a comme partenaire les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), aura également un stand dans le centre des congrès où ont lieu les différentes conférences. Parmi les conférenciers, on retrouve notamment Yoko Ono et le blogueur Perez Hilton.

Il y a cinq ans, une dizaine de groupes québécois étaient à SXSW. Cette année, ils seront près d'une quarantaine. «C'est une rampe de lancement pour percer aux États-Unis et sur d'autres marchés internationaux», souligne la ministre Christine St-Pierre, qui passera trois jours au festival.

Malajube participera à SXSW pour une deuxième fois. «Pour nous qui lançons notre album en avril, ça vaut vraiment la peine d'y aller cette année, explique le bassiste Mathieu Cournoyer. «On espère trouver un booker pour une tournée aux États-Unis ou en Europe», ajoute la claviériste Thomas Augustin.

Cinéma et multimédia

Trois films québécois seront présentés dans le volet cinéma de SXSW: Incendies de Denis Villeneuve, Mokhtar d'Halima Ouardiri et Training Session de Christian Lalumière. Par la fesse gauche, on peut également inclure Scenes From The Suburbs, le film que le réalisateur Spike Jonze a fait avec les membres d'Arcade Fire.

Le Québec sera également bien représenté dans le volet multimédia interactif. LOJIQ soutient une douzaine de jeunes entrepreneurs, qu'ils soient du webzine 33mag, de la boîte de conception d'applications mobile 2XM, de l'organisme Outaouais Rock ou de la compagnie de musique XWide Tidals.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer