Maigrir enceinte, c'est glamour?

Jessica Simpson a été grassement payée (3 ou... (Photo: La Presse)

Agrandir

Jessica Simpson a été grassement payée (3 ou 4 millions US, selon les rumeurs) par Weight Watchers pour perdre le poids qu'elle avait pris pendant sa grossesse. Ultra-médiatisée, la star américaine avait posé enceinte et nue pour Elle, en mars dernier.

Photo: La Presse

Partager

On voit sans cesse des vedettes qui retrouvent leur corps de liane quelques jours après avoir accouché. D'autres - les «mamanexiques» - rachitiques même enceintes. Voilà que la possible deuxième grossesse de Jessica Simpson, porte-parole de Weight Watchers, fait craindre que des femmes enceintes se mettent au régime. Quand le glamour est dangereux pour deux.

«Je veux juste devenir une meilleure version de moi-même», dit la vedette américaine Jessica Simpson dans une publicité du programme amaigrissant Weight Watchers.

Comme en témoigne son visage arrondi, la star de téléréalité et designer de mode est devenue porte-parole de Weight Watchers quatre petites semaines après avoir donné naissance à son premier enfant, en mai. Depuis, elle aurait perdu 27 kg, ce qui incite plusieurs admiratrices à maigrir elles aussi.

Gros hic: la blonde Américaine serait de nouveau enceinte, selon une rumeur qui court depuis plus d'une semaine. Or, sa présence sur le site internet de Weight Watchers, pour lequel elle a tourné une nouvelle publicité le 15 novembre, n'avait toujours pas été gommée hier. Être enceinte et au régime serait-il glamour?

«Je suis préoccupée par cette rumeur de grossesse, dit Chantal Bayard, chargée de dossiers à l'Association pour la santé publique du Québec. Selon la convention d'abonnement de Weight Watchers, ce régime ne s'adresse ni aux mineurs, ni aux personnes qui ont un diagnostic de boulimie, ni aux femmes enceintes. Avoir une porte-parole enceinte crée une ambiguïté. Les femmes peuvent penser qu'il n'y a pas de problème à suivre Weight Watchers enceinte, ce qui n'est pas le cas.»

Weight Watchers refuser d'aborder le sujet. «Seule l'équipe de Jessica peut émettre des commentaires relatifs à sa vie personnelle», indique Abigail Bueno, de l'agence Weber Shandwick, qui s'occupe des relations de presse de Weight Watchers.

Toutes les femmes enceintes doivent prendre du poids

«Il est toujours déconseillé de faire un régime enceinte, confirme Stéphanie Côté, nutritionniste d'Extenso, le centre de référence sur la nutrition de l'Université de Montréal. Ça pourrait nuire à ce que l'enfant va recevoir comme nutriments et à l'énergie de la maman.»

Déjà, le phénomène des «mamanexiques» comme Victoria Beckham - ces stars enceintes qui ne grossissent de nulle part, sauf du bedon - inquiète. «C'est sûr que chacune a son corps et que la prise de poids varie selon les grossesses, convient Mme Bayard. Mais ces femmes ne sont pas un exemple à suivre.»

Au cours d'une grossesse, une femme de poids normal devrait gagner de 11 à 16 kg en neuf mois, selon Santé Canada. Celles qui avaient un excès de poids avant de tomber enceintes ne devraientprendre plus de 7 à 11 kg, tandis que les femmes obèses devraient plutôt viser de 5 à 9 kg supplémentaires.

Mince au départ, Jessica Simpson a pris plus de poids que ce qui est conseillé. «Je voulais être heureuse et manger ce dont j'avais envie, a-t-elle dit au USA Today. Je n'avais pas réalisé que tout le poids ne partirait pas avec le bébé.»

Elle n'est pas la seule. Plus de la moitié (52%) des femmes d'une cohorte canadienne ont pris plus de poids que ce qui est recommandé, selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. Or, des risques accrus (d'hypertension gestationnelle, d'anomalies métaboliques néonatales, de bébés de forts poids) sont liés à ces grossesses.

«Au lieu de manger pour deux, les femmes enceintes doivent manger deux fois mieux, explique Mme Côté. La grossesse n'est pas le temps de faire un régime, mais c'est le bon moment pour réviser certaines habitudes alimentaires moins équilibrées.»

4 millions pour maigrir

Peu de temps après sa césarienne, Jessica Simpson a restreint ses apports caloriques en suivant la méthode Weight Watchers. Rien de secret: elle l'a annoncé dans le magazine People et sur son fil Twitter, suivi par près de 6 millions d'abonnés. Elle s'est aussi exercée sous l'oeil d'un entraîneur privé, cinq fois par semaine. «Il ne faut pourtant pas faire de régime après un accouchement, si on veut avoir de l'énergie», souligne Mme Bayard.

«On ne touche pas à l'alimentation de la mère, jusqu'à ce que la production de lait se stabilise, soit de quatre à six semaines après l'accouchement, indique Mme Côté. Puis, la maman peut faire des modifications, choisir des aliments un peu moins gras, consommer un peu moins de calories. Boire du lait 1% plutôt que du 2%, manger une tranche de pain au lieu d'une galette à l'avoine.» Rien de draconien.

Petit à petit, les kilos partent. Que Weight Watchers ait grassement payé (les médias parlent de 3 ou 4 millions de dollars) Jessica Simpson pour maigrir déplaît à Mme Bayard. «Qu'est-ce qui est attribuable au fait de faire le régime Weight Watchers plutôt qu'au cours normal des choses?» s'interroge-t-elle.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer