• Accueil > 
  • Arts 
  • > Un blogueur accusé d'incitation à la haine 

Un blogueur accusé d'incitation à la haine

Un jeune blogueur de Sainte-Martine, Matthieu Bonin, s'en... (Archives La Presse)

Agrandir

Un jeune blogueur de Sainte-Martine, Matthieu Bonin, s'en serait pris aussi à la chanteuse Marie-Élaine Thibert (notre photo).

Archives La Presse

Partager

Un jeune blogueur de Sainte-Martine, Matthieu Bonin, a été arrêté vendredi et accusé d'incitation à la haine publique à la suite d'une plainte reçue par la Sûreté du Québec (SQ) concernant une vidéo qu'il a mise en ligne sur internet.

Se définissant comme «comédien-humoriste-auteur», Matthieu Bonin, 22 ans, s'exprime régulièrement depuis un an sur YouTube par l'intermédiaire de ses capsules DramaShow dans lesquelles il exprime des opinions sur tout et n'importe quoi avec une exagération et une vulgarité qui visent à faire rire.

Pendant les Fêtes, il a mis en ligne une capsule «pétage de coche» sur son bilan de l'année 2012 dans laquelle il aurait dit (la capsule a été retirée du web, donc impossible de le savoir précisément) qu'il espérait qu'un tireur fou entre à l'Assemblée nationale et tire sur des politiciens.

Il s'en serait pris aussi à la chanteuse Marie-Élaine Thibert. Un citoyen, Luc Lefebvre, avait déjà pris contact avec ce blogueur l'an dernier pour lui demander de retirer des propos sulfureux. «À chaque fois, il avait refusé», a dit Luc Lefebvre à La Presse, hier. Il a alors porté plainte à la police vendredi.

«Pour moi, ce n'est pas de l'humour, ce sont des prises de position, dit Luc Lefebvre. Dans sa vidéo, Bonin souhaitait également que Ginette Reno attrape un cancer et que Claude Poirier soit victime d'un accident de char.»

Matthieu Bonin, que La Presse a tenté de joindre en vain, devra comparaître le 20 mars au palais de justice de Valleyfield pour répondre à une accusation d'«incitation à la haine publique». Entre-temps, il s'est engagé à ne pas se rendre à l'Assemblée nationale et à ne pas entrer en contact avec Marie-Élaine Thibert. De plus, la SQ lui a interdit de «publié (sic) des vidéos à propos haineux sur YouTube et tout réseau social».

Dimanche, Matthieu Bonin a publié un long texte sur son blogue pour donner son point de vue dans cette affaire. Après avoir expliqué son cheminement personnel, qui l'a conduit à produire de telles capsules, il conclut que l'accusation dont il fait l'objet «est d'une imbécilité totale».

«Je crois que si Marie-Élaine Thibert, Luc Lefebvre et le Gouvernement du Québec m'auraient (sic) simplement contacté pour m'expliquer leur désaccord et leur souhait de ne pas être dans ce vidéo, nous aurions pu nous arranger de façon intelligente, écrit-il. [...] Je suis simplement un gars de la Rive-Sud qui veut retrouver son droit de divertir de manière peu orthodoxe.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer