Verizon double presque son bénéfice

Verizon a bouclé en février le rachat des... (Photo John Minchillo, archives AP)

Agrandir

Verizon a bouclé en février le rachat des 45% de Vodafone dans leur société commune de téléphonie mobile, après avoir financer en grande partie par endettement cette acquisition à 130 milliards de dollars.

Photo John Minchillo, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'opérateur de télécoms américain Verizon (VZ) a dégagé un bénéfice net en hausse au deuxième trimestre, à 4,3 milliards de dollars, à la faveur de la prise de contrôle de sa filiale de téléphonie mobile, partagée auparavant avec le Britannique Vodafone.

Selon des résultats publiés mardi, le bénéfice ajusté par action a dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 91 cents.

Verizon avait enregistré un bénéfice net de 2,2 milliards au deuxième trimestre 2013. Or, ce résultat ne prenait pas en compte le fait qu'une partie des bénéfices de sa filiale mobile, Verizon Wireless, revenait à l'époque à Vodafone.

Le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté légèrement plus que prévu, de 5,7% à 31,5 milliards de dollars, pour un consensus à 31,12 milliards.

«Les résultats du deuxième trimestre de Verizon continuent de démontrer notre capacité à susciter une solide croissance de la clientèle, avec une performance financière tout aussi solide, dans un environnement dynamique et concurrentiel», a commenté le PDG du groupe, Lowell McAdam, cité dans le communiqué.

Verizon a bouclé en février le rachat des 45% de Vodafone dans leur société commune de téléphonie mobile, après avoir financer en grande partie par endettement cette acquisition à 130 milliards de dollars.

Le géant américain des télécoms, qui prévoit d'investir au total entre 16,5 milliards et 17 milliards en 2014, a rapporté début juillet avoir gagné au cours du deuxième trimestre 1,4 million de nouveaux clients mobiles.

Verizon souligne que la pénétration des smartphones a encore progressé, passant de 72% à presque 75% de ses clients entre le premier et le deuxième trimestre.

Dans les services de téléphonie fixe, le chiffre d'affaires a progressé au deuxième trimestre de 0,3%, à 9,8 milliards de dollars, soit la première hausse dans ce secteur en plus de sept ans d'une année à l'autre.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, l'action Verizon reculait de 1,05% à 50,17 dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer