Samsung annonce des résultats en baisse

Les ventes de puces et cartes mémoire ne... (PHOTO LEE JAE-WON, REUTERS)

Agrandir

Les ventes de puces et cartes mémoire ne parviennent pas à compenser l'essoufflement des téléphones intelligents Galaxy, concurrents de l'iPhone d'Apple.

PHOTO LEE JAE-WON, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le géant sud-coréen Samsung a annoncé vendredi des résultats en baisse au quatrième trimestre 2013 sous l'effet d'un ralentissement des ventes de ses téléphones intelligents dans un marché saturé, et prévoit un premier semestre 2014 difficile.

Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, les résultats du numéro un mondial de téléphones intelligents marquent une nouvelle progression. Le résultat opérationnel progresse de 27% sur un an à 36 800 milliards de wons (34,2 mds de dollars), et le chiffre d'affaires de 14% à 228 700 milliards.

Mais sur les trois derniers mois de 2013, les résultats sont en repli, les ventes de puces et cartes mémoire ne parvenant pas à compenser l'essoufflement des téléphones intelligents Galaxy, concurrents de l'iPhone d'Apple. Le résultat opérationnel recule de 6% sur un an à 8 300 milliards de wons (7,8 mds de dollars) pour la période octobre-décembre, et de 18% par rapport au trimestre précédent.

Ces résultats sont inférieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones qui tablaient sur un bénéfice d'exploitation de 9 650 milliards de wons et des ventes de 60 400 milliards de wons.

Le chiffre d'affaires, à 59 280 milliards de wons, reste quasi stable (+0,3%) mais les revenus de la division mobile, à 32 170 milliards, ont reculé de 9% d'un trimestre à l'autre et le résultat opérationnel a baissé de 2,8%, à 5 470 milliards de wons.

Le numéro un mondial des téléphones intelligents et des téléviseurs a pâti d'un effet de change négatif de quelque 700 milliards de wons et une charge exceptionnelle de quelque 800 milliards de wons. Il s'agit du versement exceptionnel d'un bonus à l'occasion des 20 ans de la mise en oeuvre des «principes clés de gestion» de l'entreprise.

«Dans un contexte d'incertitudes macroéconomiques, comme la cherté du won coréen et les inquiétudes croissantes liées au possible retrait des aides (de la banque centrale) aux Etats-Unis, nos résultats ont été plus faibles que ce qu'attendait le marché», a reconnu Robert Yi, vice-président du groupe.

Un premier trimestre 2014 difficile

Et les perspectives pour les premiers mois de 2014 restent ternes avec une baisse attendue des ventes de téléphones intelligents et de tablettes au premier trimestre par rapport au trimestre précédent.

«Il va être difficile pour Samsung d'améliorer ses résultats au premier trimestre (cette année) alors que la faiblesse saisonnière des industries des technologies de l'information exercera une pression défavorable sur la demande pour les composants éléctroniques et liés aux téléviseurs», a indiqué le groupe dans un communiqué.

Ces résultats sont les premiers en baisse après plusieurs trimestres consécutifs de profits record, dûs notamment aux ventes de son produit phare, le téléphone intelligent Galaxy.

Samsung a une part de marché mondial de quelque 38,8% dans le secteur des téléphones intelligents, devant son rival Apple qui en détient 13,1%, selon le cabinet spécialisé IDC.

Mais l'émergence de nouveaux concurrents meilleur marché, notamment en provenance de Chine, et l'accord de distribution conclu par l'américain Apple avec le chinois China Mobile Ltd, vient changer la donne. Samsung détenait au troisième trimestre 2013 quelque 18% du marché chinois des téléphones intelligents, selon le cabinet de consultants chinois Analysys International, contre seulement 3,5% pour Apple.

«Alors que le nombre de personnes qui achètent des téléphones intelligents continue d'augmenter, Samsung a de plus en plus de mal à trouver de nouveaux acquéreurs pour ses produits haut-de-gamme», relève Nho Gen-Chang de HMC Investment Securities.

«Samsung devra baisser les prix pour les vendre, ce qui pèsera sur sa rentabilité», souligne-t-il.

Le titre Samsung Electronics, qui s'est considérablement effrité depuis le début de l'année, a clôturé en baisse de 0,6% à la Bourse de Séoul.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer