Air Canada finalise sa commande d'avions C Series

Air Canada a converti mardi en commande ferme la lettre d'intention annoncée en... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sylvain Larocque
La Presse

Air Canada a converti mardi en commande ferme la lettre d'intention annoncée en février pour 45 avions CS300 de Bombardier.

Au prix courant, le contrat a une valeur de 3,8 milliards US, mais on sait qu'Air Canada a eu droit à un rabais substantiel compte tenu de la vive volonté de Bombardier de garnir son carnet de commandes. Si les 30 options étaient exercées, la valeur officielle du contrat atteindrait 6,3 milliards US.

«Cette commande représente un engagement clair envers l'industrie aéronautique canadienne et contribuera à soutenir des milliers d'emplois liés aux avions C Series, a déclaré dans un communiqué le PDG de Bombardier, Alain Bellemare. Elle constitue également un important catalyseur pour des intérêts renouvelés (envers la C Series) et les commandes subséquentes.»

Pour finaliser sa commande, Air Canada attendait l'adoption du projet de loi fédéral qui assouplit ses obligations en matière de maintenance d'avions. Celui-ci a été adopté la semaine dernière au grand dam des anciens salariés d'Aveos. Dans le cadre d'une entente conclue avec le gouvernement Couillard, la compagnie aérienne s'est engagée à faire faire l'entretien lourd de ses avions C Series au Québec.

Les livraisons à Air Canada doivent débuter à la fin de 2019 et se prolonger jusqu'en 2022.

Le tout premier avion C Series sera livré demain à Swiss International Air Lines et entrera en service le 15 juillet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer