Bilinguisme: pas de progrès chez Air Canada

Le commissaire aux langues officielles du Canada brosse un portrait positif de... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Le commissaire aux langues officielles du Canada brosse un portrait positif de l'état du bilinguisme au pays, mais s'inquiète de constater que certaines institutions semblent stagner année après année.

Graham Fraser a cité l'exemple du transporteur aérien Air Canada (T.AC.B), qui domine encore le palmarès au chapitre du nombre de plaintes pour 2013-2014, ex-aequo avec l'Agence canadienne des services frontaliers.

Il s'est dit consterné de voir que l'entreprise ne semble pas considérer le bilinguisme comme un avantage concurrentiel, mais bien comme un fardeau.

D'autres entreprises comme Via Rail s'en tirent beaucoup mieux, a fait remarquer le commissaire lors du dépôt de son rapport annuel mardi à Ottawa.

M. Fraser a soutenu que le comportement d'Air Canada concernant le bilinguisme le mystifiait.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer