Baisse de taux: les banques bougent timidement...

En fin de journée, hier, les banques de... (Photo archives La Presse)

Agrandir

En fin de journée, hier, les banques de Montréal (BMO), Royale (RBC), CIBC, Toronto-Dominion (TD) et Nationale ont annoncé à tour de rôle que leur taux d'intérêt préférentiel passait sous la barre de 3%, soit à 2,85%, soit l'un des plus bas niveaux depuis la crise financière et la récession de 2008-2009.

Photo archives La Presse

Deux des principales banques canadiennes ont finalement décidé d'emboîter le pas à la baisse-surprise de taux annoncée par la Banque du Canada, la semaine dernière, en abaissant timidement le taux d'intérêt qu'elles exigent à leurs meilleurs clients emprunteurs.

En fin de journée, hier, les banques de Montréal (BMO), Royale (RBC), CIBC, Toronto-Dominion (TD) et Nationale ont annoncé à tour de rôle que leur taux d'intérêt préférentiel passait sous la barre de 3%, soit à 2,85%, soit l'un des plus bas niveaux depuis la crise financière et la récession de 2008-2009.

Cette baisse de 0,15 point de pourcentage du taux préférentiel demeure toutefois inférieure à celle de 0,25 point de pourcentage annoncée mercredi dernier par la Banque du Canada. Cette dernière avait alors abaissé son taux cible du financement à un jour à 0,75%, le plus bas en presque cinq ans.

Malgré cette hésitation des banques à réduire leur taux préférentiel, on s'attend dans le milieu financier à ce que les baisses annoncées hier par RBC et BMO ravivent une nouvelle bagarre des prêteurs hypothécaires au Canada, bancaires et non bancaires, pour ravir des parts de marché à leurs concurrents dans un marché immobilier au ralenti. C'est aussi par l'entremise de courtiers en prêts hypothécaires que cette bagarre s'annonce encore la plus vive.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer