Baisse de taux: les banques bougent timidement

Les principales banques canadiennes ont finalement décidé d'emboîter le pas à... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Les principales banques canadiennes ont finalement décidé d'emboîter le pas à la baisse de taux surprise annoncée par la Banque du Canada, la semaine dernière, en abaissant le taux d'intérêt qu'elles chargent à leurs meilleurs clients emprunteurs.

En fin de journée, mardi, les banques de Montréal (BMO), Royale (RBC), CIBC, Toronto-Dominion (TD) et Nationale ont annoncé à tour de rôle que leur taux d'intérêt préférentiel passait sous la barre de 3%, soit à 2,85%, ce qui est l'un des plus bas niveaux depuis la crise financière et la récession de 2008-2009.

Cette baisse de 0,15 point de pourcentage du taux préférentiel demeure toutefois inférieure à celle de 0,25 point de pourcentage annoncée mercredi dernier par la Banque du Canada. Elle avait alors abaissé son taux cible du financement à un jour à 0,75%, le plus bas en presque cinq ans.

Malgré l'hésitation des banques à réduire leur taux préférentiel, on s'attend dans le milieu financier à que la baisse annoncée en fin de journée mardi ravive une nouvelle bagarre des principaux prêteurs hypothécaires au Canada, bancaires et non-bancaires, pour ravir des parts de marché à leurs concurrents dans un marché immobilier en plein ralentissement.

C'est aussi par l'entremise de courtiers en prêts hypothécaires que cette bagarre s'annonce encore la plus vive; certains ayant déjà obtenu ces derniers jours, pour les emprunteurs les plus solvables, un taux aussi bas que 2,84% pour des prêts hypothécaires à terme fixe de cinq ans.

- Avec : La Presse Canadienne, Bloomberg 




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer