Banque virtuelle: Tangerine veut bonifier ING Direct

Selon son président, les clients de la banque électronique ING Direct peuvent... (PHOTO ROBIN VAN LONKHUIJSEN, REUTERS)

Agrandir

PHOTO ROBIN VAN LONKHUIJSEN, REUTERS

Selon son président, les clients de la banque électronique ING Direct (ING) peuvent s'attendre à la même gamme de services à frais moindres et à des taux d'intérêt avantageux après son changement de nom pour Tangerine, comme nouvelle filiale de la Banque Scotia.

«Nous sommes déterminés à continuer de faire croître notre clientèle, qui pourrait passer de 1,9 million à 3 millions de clients d'ici cinq ans. Pour y parvenir, non seulement nous maintenons notre formule à succès, mais nous entendons aussi la bonifier sur plusieurs aspects», a indiqué Peter Aceto, président et chef de direction de Tangerine - auparavant ING Direct - au cours d'un bref entretien avec La Presse Affaires.

Ce changement de marque à Tangerine s'effectue ces semaines-ci dans toutes les activités d'ING Direct au Canada. Il survient un an et demi après l'achat de cette filiale d'une grande banque néerlandaise pour 3,1 milliards par la Banque Scotia afin d'en faire sa propre filiale de services bancaires sans succursale, c'est-à-dire par l'internet, appareils mobiles et centre d'appels.

Depuis son implantation au Canada en 1997, cette formule de «banque virtuelle» lancée par ING Direct s'est taillé une belle place dans le marché canadien des services bancaires aux particuliers et aux ménages.

Selon les plus récents chiffres disponibles auprès de la Banque Scotia, Tangerine prend la relève d'ING Direct avec un actif de 38 milliards de dollars provenant de 1,9 million de clients, dont 435 000 environ au Québec.

Cet actif comprend un portefeuille de prêts hypothécaires de 25,7 milliards.

Quant aux nouveaux services prévus chez Tangerine, Peter Aceto souligne l'accès gratuit (dépôts et retraits) à un réseau élargi de 4000 guichets automatisés de la Scotia, en plus des guichets situés dans les dépanneurs Couche-Tard.

Aussi, les clients de Tangerine pourraient se faire offrir bientôt un service de protection de découvert sur leurs comptes bancaires.

Une première carte de crédit Tangerine est aussi en préparation pour l'an prochain, de même que l'ajout d'un ou deux fonds d'investissement à frais réduits aux quatre fonds déjà offerts du temps d'ING Direct.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer