Rémunération horaire: les femmes progressent encore

Les femmes gagnaient en moyenne 23,58 $ l'heure... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Les femmes gagnaient en moyenne 23,58 $ l'heure en 2017, comparativement à 26,25 $ l'heure pour les hommes.

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Au cours des 10 dernières années, le salaire horaire des femmes a crû davantage que celui des hommes, contribuant à réduire encore l'écart qui les sépare.

L'Annuaire québécois des statistiques du travail, qui vient d'être publié par l'Institut de la statistique du Québec, révèle en effet que la rémunération des femmes a crû de 31,1 % durant la décennie 2007-2017, alors que celle des hommes a crû de 27,2 % pendant la même période.

Les femmes atteignaient en moyenne 23,58 $ l'heure, en 2017, comparativement à 26,25 $ l'heure pour les hommes. L'écart est donc maintenant de 2,67 $ l'heure, alors qu'il était de 2,93 $ en 2016.

La rémunération des femmes continue donc de progresser, mais à petits pas, a résumé au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, mercredi, Luc Cloutier-Villeneuve, analyste en statistiques du travail à l'Institut de la statistique du Québec.

En dollars, cependant, les deux salaires horaires ont augmenté également durant cette décennie, soit de 5,60 $ pour les femmes et de 5,61 $ pour les hommes.

«En termes de dollars, le gain moyen est le même, ce qui fait que comme elles partaient de plus loin, en termes relatifs elles ont fait un plus grand gain, ont eu une croissance plus forte», a expliqué M. Cloutier-Villeneuve.

Immigrants

Les travailleurs immigrants, de leur côté, ont vu leur situation se stabiliser sur 10 ans, par rapport aux travailleurs nés au Canada, mais on note une amélioration marquée pour les immigrants durant les trois dernières années.

Ainsi, de 2007 à 2017, la rémunération horaire des travailleurs immigrants a crû de 23,3 %, alors que celle des travailleurs nés au Canada a crû de 22 %. Cette différence n'est toutefois pas significative statistiquement, a expliqué M. Cloutier-Villeneuve, de l'ISQ.

Il s'empresse toutefois de souligner que durant les trois dernières années, les travailleurs immigrants ont connu une hausse de leur rémunération horaire plus élevée que les travailleurs nés au Canada.

Ainsi, en 2015, ils affichent une augmentation de 3,3 % face à 2,1 % pour les travailleurs nés au Canada. En 2016, le phénomène est le même: 3,3 % pour les immigrants et 2,8 % pour ceux qui sont nés ici. En 2017, l'augmentation a été de 3,7 % pour les immigrants contre 2,9 % pour les travailleurs nés au Canada.

En termes de dollars, en 2017, la rémunération des travailleurs immigrants atteignait 23,81 $ l'heure, contre 25,17 $ l'heure pour les travailleurs nés au Canada. Un écart de 1,36 $ l'heure demeure donc.




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer