La Caisse continue d'acheter des actions de SNC-Lavalin

La Caisse de dépôt demeure le plus important... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La Caisse de dépôt demeure le plus important actionnaire de SNC-Lavalin avec une participation d'environ 12 % en actions de la société.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Richard Dufour

La Caisse de dépôt et placement du Québec continue d'intervenir de façon directe en Bourse sur l'action de SNC-Lavalin (T.SNC) , ayant maintenant injecté 125 millions de dollars jusqu'ici en mars dans l'achat de titres.

Après avoir déboursé 75 millions pour acquérir près de 2 millions d'actions en deux jours, il y a deux semaines, la Caisse vient d'acquérir un autre important bloc d'actions du cabinet montréalais d'ingénierie.

Des documents déposés cette semaine auprès des autorités réglementaires révèlent que la Caisse a acheté pour 50 millions de dollars d'actions supplémentaires, la semaine dernière.

Le bas de laine des Québécois, qui ne commente jamais ses transactions quotidiennes, a ajouté un peu plus de 1,2 million d'actions en effectuant des transactions le 18 et le 19 mars à des prix variant entre 40 et 41 $.

Les transactions enregistrées par la Caisse s'ajoutent à l'intervention directe par la direction de SNC-Lavalin, qui a elle-même racheté pour environ 13 millions de dollars d'actions depuis le début du mois.

La Caisse de dépôt demeure le plus important actionnaire de SNC-Lavalin avec une participation d'environ 12 % en actions de la société. Au cours actuel, la valeur des 18,5 millions d'actions que détient maintenant la Caisse s'élève à près de 760 millions de dollars.

Accusations

Le titre de SNC-Lavalin a perdu plus de 20 % en un mois pour reculer à 36 $ dans la foulée d'accusations par la Gendarmerie royale du Canada pour fraude et corruption, en février, et la présentation le 5 mars de prévisions décevantes pour les mois à venir.

La valeur du titre s'est depuis légèrement redressée, mais reste encore loin de la barre des 60 $ frôlée à la fin de l'été dernier.

En annonçant en janvier qu'elle souhaitait augmenter son exposition aux grands projets d'infrastructures, la Caisse s'est beaucoup rapprochée du terrain sur lequel SNC-Lavalin opère.

Jeudi, l'action de SNC-Lavalin a clôturé en baisse de 2 cents, à 40,93 $, à la Bourse de Toronto. Le creux de 36,24 $ atteint durant la séance du 6 mars était le plus bas niveau observé depuis l'été 2012.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer