Les services sans fil, importante source d'irritation pour les consommateurs

En tout, la Commission des plaintes relatives aux... (Photo Andrew Kelly, archives Reuters)

Agrandir

En tout, la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision a reçu 6849 plaintes contre 139 fournisseurs de services.

Photo Andrew Kelly, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La commission canadienne responsable des plaintes au sujet des services de télécommunications a indiqué mardi que les services sans fil continuaient d'être une importante source d'irritation pour les consommateurs. Ces derniers ont surtout signalé des inquiétudes au sujet de l'information qui leur a été fournie au sujet de leur entente de services, qu'ils jugeaient trompeuse ou incomplète.

L'agence fédérale a indiqué avoir reçu 1023 plaintes formelles au sujet des contrats de services sans fil entre les mois d'août et janvier.

Suivaient les problèmes de service intermittent ou inadéquat de service internet filaire, avec 602 plaintes en six mois.

En tout, la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision a reçu 6849 plaintes contre 139 fournisseurs de services.

Bell Canada a fait l'objet de 2275 plaintes, ce qui représentait un tiers du nombre total. Il était suivi de Rogers Communications, avec 707 plaintes, et Telus, avec 511 plaintes.

La CPRST a été créée en 2007, et les services de télévision ont été ajoutés à son mandat en septembre dernier. La commission a indiqué que la plainte la plus courante en ce qui a trait aux services de télévision touchait l'inexactitude des prix.




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer